Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, février 14, 2017

L'image du bonheur


Du Suquet, je les avais vus de loin, bras dessus bras dessous, se diriger d'un pas ultra rapide vers le palais des Festivals, elle en robe de tulle blanche, lui en costume sombre que ses chaussures en toile blanche rendaient quelque peu incongru.

De futurs mariés courant au rendez-vous avec le photographe, 
les vedettes d'un film 
ou
 de simples figurants ?


      Un peu plus tard, les revoilà, sur le quai, prenant la pose sous l'objectif du photographe qui les attendait pour fixer cette image du bonheur.

                                             Des mannequins pour un salon du mariage?

Lien ici 
...........................................................................................................................................................

Et bien loin des paillettes....



11 commentaires:

  1. des amoureux se sont échappés de la chapelle du billet précédent :)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! Joli!
      Ou d'une fresque de Peynet!

      Supprimer
  2. Coucou Miss Yves.
    Bravo pour ton image à la "Doisneau" ...
    Baskets et pantalon avec un feu de plancher plutôt insolite!!!
    Le deuxième couple semble tout de même plus dans nos meurs actuelles !
    Très bonne journée, A + 👫

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "A la Doisneau"...Quelle référence!

      Supprimer
  3. J'aime bien les seconds! ou quand l'amour se fout des convenances!
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  4. avec un coup de ceour pour la photo de rue...
    Bonne Saint valentin à tous les amoureux !

    RépondreSupprimer
  5. Merci!
    Même voeu en retour!

    RépondreSupprimer
  6. Bonne Saint Valentin, Miss Yves !
    Les baskets blanches du marié, c'est pour de pas avoir mal aux pieds toute la journée.

    RépondreSupprimer
  7. Le second couple a le charme du naturel. C'est bizarre la manière dont l'homme enlace la femme penchée vers lui et dont il lui caresse les cheveux. On dirait qu'il est en train de la consoler...
    Belle journée, Miss Yves

    RépondreSupprimer
  8. ...le
    jeune
    homme !

    merci, à toi aussi!

    RépondreSupprimer