Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, avril 24, 2017

Soixante-dix bougies (2)

         ... pour commémorer la pérennité de la maison Dior, dont l'éclatant premier défilé s'est déroulé , sous l'oeil attentif de sa mère,  le 12 février 1947, le musée Christian Dior, dans cette nouvelle exposition "Aux sources de la légende" remonte aux sources d'inspiration du couturier:



- la villa, son architecture, sa décoration, son jardin d'hiver, sa roseraie, la plage, le carnaval des fleurs, le climat normand; 

- la personnalité de sa mère,  douée de sens artistique, élégante,  et à table, détonant parmi les membres de la famille aux solides coups de fourchettes .

Détails là 


     Présentation d'objets, de vêtements et de photos -sans oublier les flacons de parfums -ayant appartenu à la famille Dior, exposition d'une soixantaine de robes, tailleurs, manteaux de collection  créées de 1947 à 1957,  puis jusqu'à 2017. (Photos interdites).

     Le rouge est à l'honneur dans une des vitrines, avec, comme clou du spectacle, une oeuvre monumentale  (robe , costume de parade ou sculpture ? ), sorte d'OMNI (objet de mode non identifié)
     (Pas de photos )
   Nous sommes loin de la sobriété du style new Look !



     Le gris des rochers et des ciels normands, le rose des murs de la villa sont devenus les couleurs fétiches de Christian Dior.


   L'espace suggère une reconstitution des chambres parentales et de la fratrie.

 Au dernier étage, lieu autrefois réservé à  la lingerie, présentation de corsets et autres sous-vêtements, et vidéo montrant l'époustouflant  défilé John Galliano, automne -hiver 2005, avec pour décor l'entrée de la villa les Rhumbs.

Lien ici 
..................................................................................................................................................................

12 commentaires:

  1. tout une ambiance ...très belles photos j'aime particulièrement la première

    RépondreSupprimer
  2. Belle illustration avec les tulipes dont les corolles suggèrent des jupes à l'envers, à moins que ce soient des bustiers à grands cols ?
    Une propriété près de laquelle je suis passée l'année dernière en mai mais trop vite pour y entrer... Mérite que l'on y revienne sans doute et que l'on dîne peut-être avec vous au restaurant de poissons que je saurais retrouver / l'hôtel sans en avoir retenu le nom (je l'avais trouvé par internet)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée: à suivre!

      Supprimer
    2. Les similitudes que tu vois entre les tulipes et les toilettes féminines sont aussi jolies que justes.
      Une autre année, une expo avait bien montré l'influence du jardin sur les créations de Dior .

      Supprimer
    3. Effectivement une belle source d'inspirationS.

      Supprimer
  3. Coucou Miss Yves.
    Dior, Pierre Cardin, Coco Chanel !!! et tout les autres, un monde abscons pour moi, ce qui n'ôte rien au plaisir de visiter ces beaux paysages de Normandie...
    Très bonne semaine, A + 😉

    RépondreSupprimer
  4. Une tellement jolie façon de rentrer dans le monde de Dior même si on n'achète pas les produits.

    RépondreSupprimer
  5. Quel défilé, j'en aime moins la dernière partie bien qu'elle rappelle les fleurs dans les champs. Surtout en admiration devant le travail des fées et les imprimés des tissus.

    RépondreSupprimer
  6. J'aurai bien aimé voir les vêtements New Look qui donnait aux femmes une belle silhouette.
    Un de mes fils m'a offert une année un parfum "J'adore", ben ce n'est pas mon préféré.
    Belle journée !
    PS moi aussi j'aime bien ta première photo.

    RépondreSupprimer
  7. tu as oublié de nous donné la ville
    heureusement il y a le lien
    très belle première photo

    RépondreSupprimer
  8. Désolée !
    La force de l'habitude et de l'évidence.
    C'est à Granville , dans la Manche.

    RépondreSupprimer
  9. Passionnant reportage !
    Tu avais un temps splendide et tes photos sont magnifiques.
    La haute-couture (principalement la mode féminine) c'est tout un Art (à mon avis le huitième, après le cinéma :-))

    RépondreSupprimer