Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, février 11, 2018

Pointer le bout de son nez

 Dame belette un beau matin...


                    Dame Hermine, par un bel après-midi
                    D'hiver, un immeuble avait investi.




L'hermine , symbole de la Bretagne, ici  a dépouillé  son pelage immaculé pour ses couleurs d'automne

  


"En 1202, la duchesse de Bretagne Alix épousa le duc Pierre de Dreux. A l'époque, seul l'ainé des enfants pouvait garder le blason familial, les autres enfants devaient " briser les armes", c'est à dire ajouter une brisure, un signe distinctif. Pierre de Dreux avait ajouté au blason familial une brisure de moucheture d'hermine. C'est ainsi que l'hermine fit son apparition en Bretagne.
L'hermine est au duc deBretagne ce qu'est le lys  au roi de France,  deux symboles de pureté.

Légende bretonne

Cela donnera naissance à la devise de la Bretagne.
"Plutôt la mort que la souillure" soit "Kentoc'h mervel eget bezan saotret" illustrée par une légende dont voici une des versions :
La duchesse Anne de Bretagne, lors d'une chasse, vit une hermine, traquée par les chiens, préférer mourir que de se salir en traversant une mare boueuse. Fascinée, la duchesse lui laissa la vie sauve et fit de l'hermine son emblème."



..........................................................................................................................................................

Du palais d'un jeune Lapin
Dame Belette un beau matin
S'empara ; c'est une rusée.
Le Maître étant absent, ce lui fut chose aisée.
Elle porta chez lui ses pénates un jour
Qu'il était allé faire à l'Aurore sa cour,
Parmi le thym et la rosée.
Après qu'il eut brouté, trotté, fait tous ses tours,
Janot Lapin retourne aux souterrains séjours.
La Belette avait mis le nez à la fenêtre. 
(...)
Le chat, la belette et le petit lapin , Jean de La Fontaine

13 commentaires:

  1. Coucou Miss. Je ne connaissais pas la légende de cette sympathique bestiole. C'est chose faite. Elle me plaît bien celle qui a pris ses quartiers sur cette façade. Et je la soupçonne de rentrer par la fenêtre quand les locataires de l'appartement ne sont pas là. Elle furète, fait couler l'eau dans la baignoire et s'installe pour un bon bain chaud. Pour être toujours belle et parfumée. Bises alpines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc tu réécris la fable â ta façon !
      Bises bretonnes.

      Supprimer
  2. Coucou Miss Yves.
    J'ignorais le pourquoi du symbole breton !
    Par contre la "bestiole" représentée ne fait pas honneur à son modèle nous dirons une couleuvre...
    Très bonne semaine, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas assez de formes, peut-être ?

      Supprimer
    2. Le sujet animalier me fait penser à un graff de Zoo Project disparu assassiné hélas à l'âge de 23 ans

      https://www.humanite.fr/street-art-sur-les-traces-de-bilal-berreni-alias-zoo-project-640249

      "L'homme qui hurle" de la 1ère vidéo était sur un pignon qui a été caché par un nouvel immeuble ; la façade que l'on voit derrière à gauche est celle de notre immeuble parisien

      Supprimer
    3. A la fin du texte : "« J’ai hurlé des mots. J’ai crié sur tous les toits. Société tu m’auras pas » hurle l’une de ses créatures qui a longtemps tenu le mur de la rue de Belleville."
      Cette devise était sous l'homme qui hurle

      Supprimer
    4. Daniel aime les hermines plantureuses. :-))))

      Supprimer
  3. chez moi, l'hermine est toute blanche en ce moment! bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, sur fond de 🌨 ❄️ !

      Supprimer
  4. L'hermine parait plus romantique que la belette mais je pense que tout éleveur de poules doit également la craindre...
    J'ai hérité par ma tante qui l'avait eue d'une vieille générale (càd épouse de général) d'une cape en hermine que je me garderais de porter. La fourrure n'est pas si blanche que cela et j'imagine que quoique elle ne soit pas très grande il a fallu plus d'une petite bête pour la confectionner

    RépondreSupprimer
  5. je ne savais pas qu'elle prenait des couleurs à l'automne...
    merci pour le rappel de cette fable...un souvenir de l'époque du certificat d'études primaires...

    RépondreSupprimer
  6. Ben! Dis donc! L'hermine n'est pas de la vermine sauf pour les propriétaires de poules.
    Elle fait beaucoup hâbler en tous les cas..MDR

    RépondreSupprimer
  7. Oui en effet moins fine que celle de Léonard de Vinci par l'important n'est il pas de l'avoir vue.

    RépondreSupprimer