lundi, août 12, 2019

Musée canadien de l'histoire (1)

A Gatineau, au Québec dans un espace de 9,5 HA à l'intérieur du Parc Laurier,  l'architecture de ce musée  , conçue par Cardinal, s'inspire  des paysages canadiens, de façon à évoquer "l'évolution du continent, ses formes sculptées par le vent, les cours d'eau et les glaciers ».



Il a été construit entre 1983 et 1989.
Il donne sur la rivière des Outaouais et les édifices du Parlement d'Ottawa.
(montage numéro 2) 


Un peu d'étymologie:






Extrait de la présentation de La grande galerie 




La Grande Galerie donne un aperçu saisissant de l’histoire et du patrimoine culturel et spirituel des Autochtones de la côte ouest du Canada. Son fenêtrage de forme incurvée, haut de six étages, offre une vue imprenable sur la Colline du Parlement. La salle constitue la pièce maîtresse de l’architecture du Musée et l’un des lieux publics les plus imposants au pays.
Les visiteurs y découvriront, sur une promenade de bois en bordure du Pacifique, six maisons autochtones représentatives des habitations des Premières Nations de cette région. Ils pourront également admirer de magnifiques mâts totémiques, le modèle en plâtre de la sculpture réalisée par le célèbre artiste haïda Bill Reid, L’esprit de Haida Gwaii, et la sculpture en bronze doré créée par Robert Davidson, Le Corbeau apportant la lumière au monde.
..................................................................................................................................................

10 commentaires:

  1. les formes arrondis sont très belles ... pourtant , trop de béton...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le matériau de la Reconstruction, dans les villes normandes, que les normands ont appris à apprécier (à condition que les bâtiments qui l'ont utilisé soient entretenus)

      Supprimer
  2. Coucou Miss Yves.
    Un voyage plein de ressources...
    Très bonne semaine, A +

    RépondreSupprimer
  3. une belle architecture pour ce musée

    RépondreSupprimer
  4. A l'intérieur comme à l'extérieur, une conception qui privilégie l'espace .

    RépondreSupprimer
  5. Il est beau ce musée, très le Corbusien, dans la lignée de l'opéra Bastille (1989) et bien moins novateur que Beaubourg (1977). Je préfère toutefois au musée des Confluences de Lyon (2014) ou à la Philharmonie de Paris (2015)

    RépondreSupprimer
  6. Intéresant toujours de se plonger sur la toponymie des lieux. Lorsque nous étions dans le Finistère près d'arriver chez le grand père de nos petites filles nous étions "confusés" par les noms bretons. De même dans le Nord ; je me souviens que nous avions eu du mal à revenir à Lille lors d'une escapade en Belgique

    RépondreSupprimer
  7. Je n'aime pas trop l'architecture spéciale de ce musée mais l'intérieur devait être très instructif ; je veux parler du contenu.
    Va savoir pourquoi j'aime bien l'architecture de l'Opéra de Sydney.
    Belle journée !

    RépondreSupprimer
  8. En effet cela rappelle Le Corbusier quant à la longueur mais cependant en plus arrondi. C'est beau. De plus un musée certainement passionnant. Quant aux mots, on doit s'y habituer lorsqu'on reste dans le pays. En ce moment je me bats avec les noms serbes pour les prononcer tout haut en lisant le livre sur le pont de la Drina, heureusement j'ai un professeur à domicile.

    RépondreSupprimer

Le manoir Montmorency

Le manoir-musée de la chute Montmorency a partie liée avec l'histoire du Québec. " Le premier propriétaire du domaine remonte ...