Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, février 24, 2007

Saint- Merry


Complainte de Robert le Diable
Tu portais dans ta voix comme un air de Nerval
Quand tu parlais du sang, jeune homme singulier
Scandant la cruauté de tes vers réguliers
Le rire desc bouchers t'escortait dans les Halles
(...)
Tu parcourais la vie avec des yeux royaux
Quand je t'ai rencontré revenant du Maroc
C'était un temps maudit peuplé de gens baroques
Qui jouaient dans la brume à des jeux déloyaux

Debout sous un porche avec un cornet de frites
Te voilà par mauvais temps près de Saint-Merry
Dévisageant le monde avec effronterie
De ton regard pareil à celui d'Amphitrite
(...)
Je pense à toi Desnos qui partit de Compiègne
Comme un soir en dormant tu nous en fis récit
Accomplir jusqu'au bout ta propre prophétie
Là-bas où le destin de notre siècle saigne
Je pense à toi Desnos et je revois tes yeux
Qu'explique seulement l'avenir qu'ils reflètent
Sans cela d'où pourrait leur venir ô poète
Ce bleu qu'ils ont en eux et qui dément les cieux


Aragon Il ne m'est Paris que d'Elsaf

ut publié dans le recueil les Poètes,1960, Gallimard

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire