Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mercredi, décembre 09, 2009

Des roses de couleur tango


sur le treillis d'un mur orienté sud-ouest
fleurissent encore -
rose orangé, comme dans la mélodramatique chanson de Georgel:

"C'est Montmartre le soir, le champagne pétille/
Au milieu des chansons et des rires des filles, /
Un tango langoureux s'exhale des violons./
Mais soudain tout se tait lorsque paraît Manon !/
Manon, c'est la beauté, la radieuse jeunesse, /
Manon, c'est des romans l'idéale maîtresse, /
Manon, c'est une enfant échappée au couvent, /
Qui rentre étourdiment/
Dans la vie, hélas, en dansant !/
Danse, danse, Manon ! le tango de folie/
Qui t'attire, te prend et t'entraîne, ravie, /
Le tango qui te grise en te prenant ta vie, /
Fragile papillon, /
Danse, danse, ô belle Manon !/

Manon, tes yeux profonds reflètent la nuit brune, /
Tes pâles cheveux d'or sont un rayon de lune, /
Tes lèvres de corail ont l'air d'un fruit vermeil, /
Ton sourire éclatant éclipse le soleil !/
Manon, prends-moi, prends-moi ! Je te veux car je t'aime, /
Lui dit un amoureux dans un élan suprême, /
Viens près de moi, je sais des secrets merveilleux/
Qui t'ouvriront les yeux/
Sur un au-delà mystérieux !/
Prends donc, prends avec moi, le poison de folie/
Qui charme et vous étreint, qui grise, ô ma jolie !
A nous aimer d'amour, nous passerons la vie !
C'est le ciel, ô Manon !/
Qu'ouvre le magique poison./

En l'éclair d'un printemps, sur sa route fleurie, /
Manon a tout tenté, tout goûté de la vie !/
Comme un parfum subtil, s'envole sa santé, /
Mais qu'importe la mort, si l'on meurt en beauté !/
Allons, vous, les violons, attaquez donc la danse !/
De ce tango final, rythmez bien la cadence/
Mais, brisez vos archets, vous avez réussi !/
Que tout s'arrête ici/
Pour Manon le bal est fini !/
Car, rose, elle a vécu ce que vivent les roses.../
Manon, comme une fleur, est morte à peine éclose !/
Selon sa volonté, dans un geste dévot, /
Fleurissez son tombeau/
De roses de couleur tango."

...dans cette chanson se glisse un célèbre vers du poète Malherbe:

"Et rose elle a vécu ce que vivent les roses,
L'espace d'un matin"

15 commentaires:

  1. *** Coucou Miss_Yves ! ***

    Les roses de ton jardin sont très belles !!!! Et qui a dit qu'il fait qu'en Normandie il pleut toujours et il fait trop froid ??? Ton jardin et ses fleurs nous prouvent le contraire ! :o)

    "Et rose elle a vécu ..." je croyais que c'était de Pierre de Ronsard ? Malherbe aurait repris ces vers à la mort de sa fille ... bon ... pas grave je me trompe sans doute.

    *** GROS BISOUS et bon mercredi à toi Miss_Yves !!!! ***

    RépondreSupprimer
  2. Un bonheur que tu partages avec tes roses. Elles sont superbes puis j'aime les fleurs cette beautée qui me donne le sourire.
    Merci

    RépondreSupprimer
  3. Mais que c'est beau, Miss Yves ! La photo et la chanson.
    Quelle jolie couleur de rose
    j'en suis toute chose.

    RépondreSupprimer
  4. Très joli poème...
    Les roses actuels vivent plus longtemps, qui plus est cette année n'arrêtent pas de refleurir!
    Bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  5. Nancy, le poème de Malherbe, "Consolation à Du Périer sur la mort de sa fille", reprend à sa façon,dans une perspective religieuse, un thème épicurien traité , effectivement, par Ronsard:

    "A Cassandre

    Mignonne, allons voir si la rose
    Qui ce matin avoit desclose
    Sa robe de pourpre au Soleil,
    A point perdu ceste vesprée
    Les plis de sa robe pourprée,
    Et son teint au vostre pareil.//

    Las ! voyez comme en peu d'espace,
    Mignonne, elle a dessus la place
    Las ! las ses beautez laissé cheoir !
    Ô vrayment marastre Nature,
    Puis qu'une telle fleur ne dure
    Que du matin jusques au soir !//

    Donc, si vous me croyez, mignonne,
    Tandis que vostre âge fleuronne
    En sa plus verte nouveauté,
    Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
    Comme à ceste fleur la vieillesse
    Fera ternir vostre beauté.3

    RépondreSupprimer
  6. *** Mille fois merci pour cette précision qui est de taille Miss_Yves. Je me suis trompée. ;o)

    J'aime ton blog parce que l'on apprend plein de choses intéressantes... BRAVO et MERCI !!!!!! ! *** BISES ***

    RépondreSupprimer
  7. Nancy: Ces deux poèmes ou ces vers sont si célèbres, si entremêlés l'un à l'autre, que l'on peut les confondre.

    RépondreSupprimer
  8. si je prend mes rosiers en photo vous n'aurez plus soif

    RépondreSupprimer
  9. Kikou elles sont belles génial

    RépondreSupprimer
  10. Bergson: pourquoi donc ?

    RépondreSupprimer
  11. Merci de ton passage merci

    RépondreSupprimer
  12. Si la rose en plus de sa couleur dansait le tango ce serait un spectacle probablement inoubliable mais je m'évade...

    RépondreSupprimer
  13. Une des dernières roses avant les roses de Noël...

    RépondreSupprimer
  14. en fait chez nous c'est la mousson d'où mon commentaire par contre entre les averses je fait des photos "changement climatique pour la conférence de Copenhague"

    Je dois avoir de l'humidité des le cerveau qui altére la clarté de mes ppropos

    RépondreSupprimer
  15. Tango is a perfect name for that smoldering coral! A beautiful rose!

    RépondreSupprimer