Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

jeudi, février 25, 2010

Forêt , filtrer, fûts

De quoi faire un court poème ...Qui veut prendre la plume ?

14 commentaires:

  1. Je veux bien prendre la plume mais je dois partir bisou

    RépondreSupprimer
  2. Pas besoin de plume quand on a un clavier!

    L'oiseau à plumes
    laisse le soleil le chauffer.
    Février s'en va.

    Je sais, c'est plutôt nul!!!

    RépondreSupprimer
  3. La lumière du jour tente de filtrer
    dans la forêt de Balleroy,
    dont on abattra quelques chênes,
    dont on fera des billes de bois,
    aux fins d'en faire des fûts,
    des fûts de chêne, cela va de soi.

    RépondreSupprimer
  4. Cold day filters through
    The forest's close-ranked columns --
    Bare trees strain the light.

    RépondreSupprimer
  5. France: à plus tard !
    Hpy:Pas du tout !L'essentiel est dit , c'est -à -dire le retour espéré du printemps...Dégel, mais pas de soleil ici!
    Claude:un petit air "Prévert" qui me plaît beaucoup !
    Vicky Lane:Cute Haïku, perfect words !
    "Cold days ", "bare trees", indeed ...

    Merci de votre participation !

    RépondreSupprimer
  6. Pour berlot : je ne sais pas si c'est typiquement sarthois mais ça se dit dans le coin. J'ai fait des recherces mais n'ai rien trouvé. On dit berlot pour quelqu'un qui marche un peu à côté de ses pompes.
    Le gars qui fait tout ce qu'il ne faut pas faire ou qui ne fait pas ce qu'il faudrait faire.
    Je ne sais pas si je me fais bien comprendre.
    Bonsoir Miss Yves !

    RépondreSupprimer
  7. J'essayerai de trouver le temps pour aller voir les ifs. Si ça tarde, rappelle le moi!

    RépondreSupprimer
  8. Ne filtrez pas vos fûts,
    Laissez le monde danser
    Particules d'univers dans votre verre
    Laissez chanter le vin
    Célèbrez sa mémoire vive
    Souvenir d'un temps
    Où il était plante, forêt, nature.


    (Voilà ce qui arrive quand je boit du vin non filtré...)

    RépondreSupprimer
  9. Spacedlaw:quelle belle célébration!

    RépondreSupprimer
  10. Je suis allée voir l'expo Izis à l'hôtel de ville de Paris hier et j'ai revu à la baisse mes prétentions artistiques
    Je n'oserais pas rivaliser non plus avec toi pour les mots
    Juste, je dirai qu'une photo de fûts de la forêt de Rambouillet avec de la neige datant de 1951 est exposée (en N&B bien sûr)
    J'ai décidé d'acheter le bouquin car je ne l'avais pas fait pour l'expo "Paris en couleurs" et le regrette

    RépondreSupprimer
  11. Je ne pourrais non plus rivaliser avec l'infini talent et la fantaisie d'Hpy

    RépondreSupprimer
  12. Cergie, il n'est pas question ici de rivaliser avec qui que ce soit, mais de jouer.

    RépondreSupprimer
  13. J'ai retrouvé le poème toute seule
    Il est des jours où on est plus fatiguée que les autres alors une pirouette permet de passer son tour. Aujourd'hui je fais le mort ce qui n'empêche que te parler de la forêt de Rambouillet était un compliment détourné
    Bon WE miss...
    Ne bois pas trop de vodka
    Ni ne casse trop de verre

    RépondreSupprimer