Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, février 21, 2010

Un étrange parc


...peuplé d'animaux fantastiques...dignes d'un tableau de Jérôme Bosch
Et
parfaitement accordés au style gothique flamboyant de l'église saint Pierre
"Huang Yong Ping, One Man, nine animals (1999)
ensemble de dix sculptures, 1.50 x 2.20 x 0.60m - aluminium
dépôt du Fonds national d'art contemporain.

Il s'agit d'un ensemble monumental : un homme sur un chariot posé au sol et neuf animaux imaginaires juchés sur 12 mâts de 4 à 12 mètres de haut chacun.
Ce programme imposant investit désormais la pelouse du jardin à l'arrière du Musée des Beaux-Arts, il a été conçu pour le Pavillon de la France à la Biennale de Venise en 1999.
"
Cf . Site musée des beaux Arts de Caen



6 commentaires:

  1. Oh, I do like these strange creatures! I've always been fascinated by Jerome Bosch -- and would love to have known what in the world made him think that way!

    RépondreSupprimer
  2. étonnant ces statues en hauteur
    je comprend pas pourquoi : allons visiter ton lien

    RépondreSupprimer
  3. Personellement j'aime beaucoup et aurai aimé être là pour les voir de plus près.
    Moins coloré et plus simple que Bosch mais du fantastique!

    RépondreSupprimer
  4. Oui!...c'est...l'anarchie!!!

    Salut!

    RépondreSupprimer
  5. Un étrange parc surtout par l'immobilier à la fois ras et contrasté. Dommage qu'il n'y ait pas de végétation plus haute que le gazon pour mettre en rythme les oeuvres. Beau principe que celui du prêt. Mieux que la mise en réserve d'oeuvres qui ont été créées pour un événement précis.
    Une parenté aussi par l'étrangeté avec James Ensor (1860-1949) dont j'ai vu la récente expo provisoire et la sirène (mi poisson mi singe montée avec du bois) au musée d'Orsay
    Jérome Bosch, il intrigue et on le retrouve en "littérature"
    BD > Jérôme K. Jérôme Bloche
    Polar > Harry Bosch dont Michael Connelly reconnait la filiation

    RépondreSupprimer
  6. Effectivement c'est très étrange. Mais sympa!

    RépondreSupprimer