Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, avril 11, 2010

Buisson ardent

Entrelacs fleuris
Comme un motif imprimé
sur un kimono

Miss Yves

Intertwined flowers
Like the pattern imprinted
On a kimono.

Vicki lane

13 commentaires:

  1. ''Ca c'est exactement comme le motif d'un kimono japonais.
    C'est très joli!
    La semaine prochaine je vais en vacances, mais je reste aux Pays-Bas. Si le temps est agréable c'est toujours bon.
    Merci de votre visite et de votre patience avec moi et mon pauvre français.

    RépondreSupprimer
  2. Beautiful words and picture! We call that bush Japonica (how suitable) or flowering quince.

    Intertwined flowers
    Like the pattern imprinted
    On a kimono.

    RépondreSupprimer
  3. I enjoy your translation, Vicki Lane!
    Chère Reader Will, je suis toujours ravie de vos visites et de vos commentaires.

    RépondreSupprimer
  4. De bien fortes couleurs sur les blogs ces temps-ci. Le printemps s'est réveillé et nous inondent à mon plus grand plaisir.

    RépondreSupprimer
  5. Tu vas rire j'ai fais la même photo hier j'adore ces coumeurs.
    >>Je vais me faire un café tu en veux un ?

    RépondreSupprimer
  6. Thérèse, après tout ce blanc, la couleur fait du bien !

    RépondreSupprimer
  7. Merci tu sais il pleut alors que faire encore ?

    RépondreSupprimer
  8. Superbe encore j'aime ces couleurs que c'est beau chez toi

    RépondreSupprimer
  9. "Buisson ardent" est un titre usurpé...
    Cognassier du Japon, pommier du Japon, poirier du Japon... C'est un tissu qui se pare de printemps petit à petit : il faudrait en filmer à viesse très lente les branches nues se couvrant de bourgeons puis de fleurs et enfin de feuilles. Le motif alors emplit tout l'espace.
    Ensuite viennent les fruits qui mûrissent et tombent, juste sous l'arbuste. Et lorsqu'on en porte un au nez, il dégage un parfum entêtant... de coing.
    (A éviter donc pour toi...)

    RépondreSupprimer
  10. Très poétique commentaire, Cergie.

    RépondreSupprimer
  11. le printemps est bien accueilli chez toi Miss-Yves, ca sent bon :)

    RépondreSupprimer
  12. Ou comme nos robes d'antan!

    RépondreSupprimer