Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, avril 04, 2011

Avant- Après


Ce trompe-l'oeil  délavé par le temps,  réalisé par

Bruno Dufour-Coppolani

s'inspire d'un tableau de
Lucien Goubert,
devenu affiche et publicité d'une marque de café:"le café du vieux pêcheur"

A propos du peintre et de son modèle:
www.wikimanche.fr/Lucien_Goubert
pagesperso-orange.fr/st-sauv/page/cotent/chant07.htm







www.wikimanche.fr/Lucien_Goubert

















Grâce à un grand nettoyage-de printemps ? -
le vieux pêcheur a repris ses couleurs d'origine  , en harmonie avec les constructions de Portbail.



10 commentaires:

  1. magnifique ce portrait "en patois", rénovation réussie. Verra-t-on le couple allant faire ses emplettes ?

    RépondreSupprimer
  2. Quelque part l'engouement pour ces figures me rappelle celui pour la Vénus Hottentote... Un peu comme celui pour Madame Denis.
    Il n'empêche qu'un café se donne la peine de restaurer après avoir créé (y a-t-il eu un droit à l'image, on peut se le demander.) une telle enseigne murale est méritoire, elle fait d'ailleurs à présent parti du patrimoine de la ville.

    RépondreSupprimer
  3. Le pêcheur boit-il vraiment du café? je me souviens que le capitaine Haddock buvait du whisky et du rhum parfois. Mais bon, si c'est pour la bonne cause, je veux tirer la barbe du pêcheur et boire un bon café qui me réchauffera un peu.

    RépondreSupprimer
  4. J'aime bien...Tes Images.

    Un, une, la est la question.
    Un peintre !
    Une peinture !
    Comme pour ma publication!
    Un Orchis !
    Une fleur !
    Bon, Bonne soirée A +°

    RépondreSupprimer
  5. belle rénovation qui s'arrose

    RépondreSupprimer
  6. J'aime bien. Cela habille bien cette façade ou pignon peut-être.
    Belle rénovation.

    RépondreSupprimer
  7. "Peindre en patois" formule extraordinaire!
    Je me demande si la publicité servait pour n'importe quel café de la place?
    Facile de trouver un endroit où se donner rendez-vous à Portbail!

    RépondreSupprimer
  8. Une tête plein d’expressions mais quand je vois le pêcheur je pense surtout à du tabac (un des mes premiers boy-friends fumait de l’Amsterdamer, et le paquet avait un pêcheur dessus.)

    RépondreSupprimer
  9. Thérèse: bonne idée!
    J'ai aimé également cette expression de Marguerite-Marie,"peindre en patois" mais le trompe-l'oeil du vieux pêcheur est bien postérieur à l'image publicitaire sur le paquet de café, et ne pouvait donc pas servir de pub pour n'importe quel café de la place.
    Cette image actuelle a un côté patrimonial, comme le souligne Cergie.quant à savoir si des droits ont été versés, je l'ignore

    Vagabonde: oui, sur fond bleu très foncé!

    RépondreSupprimer
  10. Réponse: du verre soufflé. Ses premières oeuvres avaient beaucoup plus de valeur à mes yeux, ce qui ne veut pas dire que ce qu'il fait maintenant est moins beau, c'est moins élaboré. Mais ses expositions sont toujours superbes.

    RépondreSupprimer