Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, septembre 11, 2011

"Habiter le monde" à Melle




Il est des villes que l'on traverse, un peu par hasard sur la route des vacances,  qui donnent envie d'y  rester  plus longtemps, ou d' y revenir.



Il en est ainsi de Melle, dans les Deux-Sèvres, joyau de l'art roman , autrefois cité minière
exploitant ses mines d'argent, aujourd'hui en pleine activité  associative et artistique.(lien/patrimoine et culture) avec sa biennale internationale d'art contemporain, aussi inventive que celle de Venise
 (article de l'Express, ici), à laquelle fait penser ce joli pont ouvragé.

En face du kiosque à musique Art déco,


sur les murs de la halle ancienne , de style Baltard  (lien /monuments de la ville)
s'affichait, en août 2011 une exposition de photos aussi riche sur le plan artistique qu'humain :Empreintes 
la graphiste photographe Céline Boyer a demandé aux  Mellois aux racines étrangères  de  parler de leur parcours, mettant en parallèle leur parole et la photo de leur main avec, en surimpression la carte de leur pays d'origine.

(Cliquez pour agrandir et lire le texte ci-dessous )

16 commentaires:

  1. Merveilleuse, merveilleuse initiative aurant pour Cecile Boyer que pour toutes les personnes qui ont participe au projet et qui ont pu ainsi faire une pause et se redefinir verbalement. Pas si simple.

    "La liberté des autres étend la mienne à l'infini" Bakounine, l'article mentionne du Monde.

    RépondreSupprimer
  2. Cela m'a fait egalement penser au petit village de Reviers dans le Calvados qui organisait chaque annee une journee portes ouvertes. Beaucoup d'artistes ayant elu domicile dans ce village. Malheureusement ces rencontres n'existent plus, je n'ai jamais appris pourquoi.

    RépondreSupprimer
  3. "Melle", je traverse chaque fois que vais dans le Limousin et honte jamais je n'ai fait d’arrêt...
    Pas toujours facile de visiter les villes de passage, elles sont de plus en plus contournées, c'est un bien pour la circulation, d'autre part quand nous passons dans un centre ville il est quasiment impossible de trouer où se garer.
    Tu as d'autant plus de mérite de l'avoir fait...
    Bon dimanche, avec crachin pour nous.

    Code "Sego" !!!

    Tu me diras si je suis dans le ton ?

    RépondreSupprimer
  4. Bon, bon j’oublie le principale.
    Tes photos sont super et semble bien illustrer la ville.
    Tu me donne envie, le prochain passage il faudra que nous réservions un peu de temps pour une petite visite...A +

    RépondreSupprimer
  5. Thérèse, je ne connais pas ce village ;Il arrive que de beaux projets associatifs finissent par disparaître , faute de renouvellement des bonnes volontés.
    Daniel:Oui, le code est dans le ton!

    RépondreSupprimer
  6. http://chandleraddendum.blogspot.com/2011/09/past-art-festival.html

    RépondreSupprimer
  7. Une ville que je n'ai pas encore visiter pourtant il me semble que je ne passe pas loin d'elle quand je descends dans le Gers ! J'vais regarder sur une carte !
    Voilà encore un beau partage de copinaute ! L'ouverture au monde... On est dans la note, super !
    Iras-tu voir le dernier de Nanni Moretti ?

    RépondreSupprimer
  8. Trop tard ! Que je n'ai pas encore visitée ! Oups !

    RépondreSupprimer
  9. Enitram:oui, nous y allons jeudi à 20h !Je suppose que vous aussi!

    RépondreSupprimer
  10. ARGH ! C'est ma main ! Saïgon est ma ville natale et j'ai des mains trapues (pas autant que mon mari qui a des mains d'intellectuel resté dans la papier selon une amie)...

    RépondreSupprimer
  11. J'aime bcp les halles : la brique et la fonte-et-l'acier

    RépondreSupprimer
  12. Cergie , c'est à TOI que j'ai pensé en voyant et en choisissant cette photo!

    RépondreSupprimer
  13. Which one de picture ?
    Tu es vraiment difficile à suivre, souvent.
    Rectificatif : mon mari a des mains de MANUEL resté ds le papier
    Quant à ta passerelle en fer forgé elle mène là d'où elle part : du même coté du trottoir.

    RépondreSupprimer
  14. Cergie: mais précisément la photo de la main .
    Il y en avait tout autour de la halle, des mains, venues de différents pays Algérie, Tunisie, Maroc etc)

    RépondreSupprimer
  15. Je vois que le blog a revetu une allure nouvelle qui me plait :) c curieux ce voyage vers les racines qui ravive les souvenirs... merci pr le partage et pour les beaux paysages pris en photos

    RépondreSupprimer
  16. Marguerite-Marie: merci ! Cette présentation a l'air de plaire

    RépondreSupprimer