Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

vendredi, mars 15, 2013

Manchons ouatés

................................................................................................................................................;
.................................................................................................................................................... Ah ! comme la neige a neigé !
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah ! comme la neige a neigé !
Qu'est-ce que le spasme de vivre
A la douleur que j'ai, que j'ai !

Tous les étangs gisent gelés,
Mon âme est noire : où vis-je ? Où vais-je ?
Tous ses espoirs gisent gelés:
Je suis la nouvelle Norvège
D'où les blonds ciels s'en sont allés.

Pleurez, oiseaux de février,
Au sinistre frisson des choses,
Pleurez, oiseaux de février,
Pleurez mes pleurs, pleurez mes roses,
Aux branches du genévrier.

Ah ! comme la neige a neigé !
Ma vitre est un jardin de givre.
Ah ! comme la neige a neigé !
Qu'est-ce que le spasme de vivre
A tout l'ennui que j'ai, que j'ai !...


Emile Nelligan
............................................................................................................................


 Daniel a dit...

Dans la neige immaculé
Superbe envolée
D'une poétesse
En détresse
...............................................................................................................................


Marguerite-marie a dit…
pleurez, pleurez...
cependant à l'eau dejà tombée
en rajouter
serait péché!



12 commentaires:

  1. •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰

    Un petit bonjour chez toi Miss_Yves en ce vendredi ! :o)

    En voilà des jolies "boules de neige" sur branches !!! :o)
    Jolie photo !!!

    Merci pour le superbe texte de
    Emile Nelligan !!!!


    GROSSES BISES et bonne fin de semaine !!!!!!!

    •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Miss-Yves.

    Dans la neige immaculé
    Superbe envolée
    D'une poétesse
    En détresse

    Bon! bon! je manque d’inspiration ou d'une muse...lol
    Bon weekend A + :))

    RépondreSupprimer
  3. Il a tort l'hortensia ! La neige de mars va lui faire du bien, d'autant que tu as pris la précaution de ne pas le tailler trop tôt.

    RépondreSupprimer
  4. C'est impressionnant tout ce qu'il a neigé par chez toi et aussi chez Hélène.
    J'aime bien ta photo et le joli poème.
    Ici, c'est tout blanc de gelée ce matin.
    Bon wouik !

    RépondreSupprimer
  5. pleurez, pleurez...
    cependant à l'eau dejà tombée
    en rajouter
    serait péché!

    RépondreSupprimer
  6. Ton haïku est nettement + gai que ce beau poème de Nelligan, un peu triste pour la circonstance.
    La Normandie n'est pas aussi enneigée que le Québec, tout de même :)

    RépondreSupprimer
  7. Merci Daniel!(Evidemment "détresse est pour la rime, car si la poétesse, c'est moi , je suis moins mélancolique que le poète canadien!
    Marguerite: tu me réconfortes!
    Marguerite-Marie:merci à toi aussi pour ta poésie pleine d'humour
    Tilia, tu as raison, mais je n'ai pu résister au plaisir de noter ce poème, découvert récemment:la neige ne sera pas de retour de si tôt (tant mieux, d'ailleurs)

    RépondreSupprimer
  8. Tu as raison.
    Je n'excelle pas dans les rimes,
    j'aurais pu dire "Dans l'ivresse" alors, comment l'aurais tu pris?
    En réfléchissant un peu "Dans l'allégresse" aurait convenu, seulement l'étais tu ?
    Bon weekend A + :))

    RépondreSupprimer
  9. Daniel: je l'aurais pris tB: l'ivresse...poétique, bien sûr
    et l'allégresse: TB aussi!

    RépondreSupprimer
  10. De lourdes petites ombrelles. J'aime leur mouvement désordonné lorsque le vent souffle.
    Tiens je peux commenter :-)

    RépondreSupprimer
  11. Très poétique chez toi aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  12. Fifi: Humour tout à fait involontaire!
    Pas très amusant pour le propriétaire de la voiture dans le fossé

    RépondreSupprimer