Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mercredi, août 07, 2013

Droites, lignes et courbes

par Auguste Perret est "un exemple remarquable de l’architecture et l’urbanisme de l’après-guerre, fondé sur l’unité de méthodologie et le recours à la préfabrication, l’utilisation systématique d’une trame modulaire, et l’exploitation novatrice du potentiel du béton."













"Le Volcan", ou "le pot de Yaourt"
d'Oscar Niemeyer (article personnel ici)

................................................................................................................................................................
Complément /Perret à Paris

http://www.peter-pho2.com/2014/01/auguste-perret.html

17 commentaires:

  1. Bonjour chère Miss_Yves ! :o)

    MERCI de nous montrer ces belles photos des architectures différentes de la ville du Havre !!!

    Le soleil était là c'est EXTRA !

    Belle journée à toi et GROS BISOUS !!!

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Miss Yves.
    Une architecture tiré au cordeau, elle a sont charme, quand bien réalisé et entretenue.
    Je me souviens de ta publication du volcan, quand donc un éruption ?
    Très bonne journée A + :))

    RépondreSupprimer
  3. C'est un peu cubique, par contre j'aime bien les balcons en rond.

    RépondreSupprimer
  4. Dommage que cela ne soit pas plus coloré.

    RépondreSupprimer
  5. Les courbes du "pot de yaourt" sont bien agréables par contre les quelques courbes des balcons et piliers... ne suffisent pas à adoucir ces "boulevards Haussmanniens" des temps modernes! :-)
    Mais bon c'est propre et net.
    Et comme disait quelqu'un dans tes commentaires d'hier "il faut surtout de l'ambition" additionné de fonds pour réaliser des structures agréables à la vue et aux besoins personnels.

    RépondreSupprimer
  6. Moi qui pensais aller au Havre d'ici quelques jours - maintenant ce n'est plus la peine...

    RépondreSupprimer
  7. Un vrai labyrinthe ce quartier du boulevard François Ier !
    Quelques sculptures, hautes en couleurs et placées aux carrefours, aideraient à s'orienter et égaieraient un peu la monotonie de ces rues :)

    RépondreSupprimer
  8. Comme celle-ci, par exemple:

    http://photograff.blogspot.fr/2013/07/les-bras-men-tombent.html

    Mais quand on y déambule, il semble que l'air y circule...Personnellement pas d'impression de monotonie.

    RépondreSupprimer
  9. de belle perspective et un ciel qui me plairait pour ma prochaine visite en Normandie

    RépondreSupprimer
  10. J'aime beaucoup tes photos qui illustrent toutes ces lignes droites !

    Il faudrait peut être foncer la police au début de ton billet (surlignée de blanc) pour être plus facilement lisible.

    RépondreSupprimer
  11. une ville pour professeur de géométrie...
    le gobelet me plait !

    RépondreSupprimer
  12. Nickel la police !

    "Litanie pour mes chats d'autrefois":
    tu as vraiment eu tous ces chats ou ce sont des chats de poésie ? :-)

    RépondreSupprimer
  13. Fifi: oui, tous (sauf Missy qui est vraiment le nom d'une amie de Colette , elle-même amie des chats, comme CHA cun le sait)..et 2 ou 3 autres, dont j'ai oublié les noms..Tiens, Il m'en revient un:"Agénor"!

    RépondreSupprimer
  14. c'est de le géométrie des rectangles ou parallélépipèdes adoucie par la dernière avec des courbes dont je me souviens.

    RépondreSupprimer
  15. Oscar Niemeyer, tiens, tiens...
    Les perspectives de ces ries me rappellent celles du boulevard de l'Europe lorsque j'ai commencé mes études d'archi (il y a si longtemps qu'il y a prescription)
    Le béton doit être de bonne qualité, ce puit être un matériau noble...

    RépondreSupprimer
  16. Elfi a un commnentaire à souligner :-)

    RépondreSupprimer