Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, août 13, 2013

Parcours historique minuté- Moulins (1)

Selon le guide vert, la ville tire son nom des nombreux moulins installés, au X ème siècle sur les bords de l'Allier.

L'histoire de Moulins est marquée par l'illustre lignée des ducs de Bourbon, qui ,  au gré des alliances matrimoniales donnera huit rois à la France.



Au premier plan à droite de la rue menant au beffroi, nous remarquons une maison ancienne ,  "habitée par Jeanne d'Arc au cours de son passage" d'après la tradition locale.







Symbole des libertés communales de la ville, voici le beffroi.
  Surmonté anciennement d'une charpente en bois abritant cloches et automates, il fut brûlé en 1665, de nouveau incendié en 1946, remonté en 1947 grâce à une souscription publique.




Dans la famille Jacquemart, le père , en uniforme de brigadier, sonne les heures ("en trichant: à contretemps, depuis sa restauration",  nous a confié un guide), assisté de sa femme Jacquette.


Les enfants Jacquelin et Jacqueline, eux, ponctuent les demies et les quarts.


L'hôtel de Ville et le monument ancien de la  caisse d'Epargne donnent un air de respectabilité cossue à cette place.

Grâce à Thérèse, vous pourrez tout savoir sur l'historique et le style de ce bâtiment ...ici  




Né à  Moulins, en 1823,  le poète parnassien Théodore de Banville, (1823-1891)l' évoquait ainsi :

Bien souvent je revois sous mes paupières closes,
La nuit, mon vieux Moulins bâti de briques roses,
Les cours tout embaumés par la fleur du tilleul,
Ce vieux pont de granit bâti par mon aïeul,
Nos fontaines, les champs, les bois, les chères tombes,
Le ciel de mon enfance où volent des colombes,
Les larges tapis d'herbe où l'on m'a promené
Tout petit, la maison riante où je suis né
Et les chemins touffus, creusés comme des gorges,
Qui mènent si gaiement vers ma belle Font-Georges,
A qui mes souvenirs les plus doux sont liés.

Et son sorbier, son haut salon de peupliers,
Sa source au flot si froid par la mousse embellie
Où je m'en allais boire avec ma soeur Zélie,
Je les revois ; je vois les bons vieux vignerons
Et les abeilles d'or qui volaient sur nos fronts,
Le verger plein d'oiseaux, de chansons, de murmures,
Les pêchers de la vigne avec leurs pêches mûres,
Et j'entends près de nous monter sur le coteau
Les joyeux aboiements de mon chien Calisto !
..................................................................................................................................

18 commentaires:

  1. Bonjour chère Miss_Yves !!!

    Merci de nous faire découvrir Moulins à travers tes belles photos !!! (jolie mise en forme !!!) Pour moi c'est une vraie découverte puisque je n'y suis jamais allée.
    Ta publication est EXTRA !!!!

    GROS BISOUS D'Asie et belle journée à toi !!! :o)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour la visite. Moulins connais pas. Le dernier bâtiment est super beau. C'est curieux les vers de Théodore de Banville me disent quelque chose.

    RépondreSupprimer
  3. nous avons toujours contourné cette ville en passant vers les châteaux de la loire et la bretagne.. une belle découverte , merci!

    RépondreSupprimer
  4. Coucou Miss Yves.
    Très belle découverte c'est bien le diable si je n'ai traversé la ville il y bien longtemps...Toute fois sans la visiter.
    Dommage cela semble une jolie agglomération!
    j’ignorais l’origine du nom.
    Très bonne journée A + :))

    RépondreSupprimer
  5. Nancy, Elfi, Daniel: oui, c'est une ville à côté de laquelle on passe souvent, dans tous les sens du terme et qui mérite qu'on s'y arrête

    RépondreSupprimer
  6. Claude, j'ai plusieurs fois évoqué Banville

    RépondreSupprimer
  7. Je l'ai traversée un jour de pluie et nous nous sommes promis d'y (re)faire un petit tour, en descendant dans l'Allier plus à l'ouest... Tes photos m'en donnent de nouveau envie !!!
    Une ville très calme, on n'entendait que le bruit des gouttes sur le pavé...

    RépondreSupprimer
  8. Enitram : ces petites villes du centre de la France sont d'agréables petits joyaux méconnus.

    RépondreSupprimer
  9. Partout il y a des maisons intéressantes. (Au moins tant qu'il y en a des vieilles...)

    RépondreSupprimer
  10. Aucun souvenir de m'être un jour arrêtée à Moulins. Merci de me le faire découvrir. Le Jacquemart me rappelle celui de la place de l'Horloge à Avignon. Il est d'autant plus intéressant qu'il a des enfants ! Celui d'Avignon se contente de faire équipe avec sa femme pour sonner les heures.
    Une chose ici me met cependant un peu en boule, c'est de constater qu'une fois de plus la Caisse d'Épargne s'est octroyée la part du lion. Son bâtiment et dix fois plus beau que celui de l'Hôtel de Ville !!

    RépondreSupprimer
  11. Beautiful pictures -- I'd love to explore this town.

    RépondreSupprimer
  12. Tilia: As-tu des photos du Jacquemart d'Avignon ?
    Je pense que le bâtiment de la caisse d'épargne est un monument d'origine, vu les mots sculptés au fronton .
    Au cours de cette visite-éclair, je n'ai pas eu le temps d'éclaircir le style des deux monuments ,Caisse d'Epargne et hôtel de ville.(Une recherche s'imposerait...mais j'ai eu la flemmitude!)
    Je ne sais pas si le premier est vraiment plus beau, en tout cas, il est plus cossu.

    RépondreSupprimer
  13. intéressante architecture

    RépondreSupprimer
  14. Un petit bonjour chez toi :o)
    Je t'envoie de GROSSES BISES d'Asie
    Passe une agréable journée chère Miss_Yves ! :o)

    RépondreSupprimer
  15. J'aime bien: "un air de respectabilité cossue" ! :-)

    RépondreSupprimer
  16. Fifi: j'ai pesé mes mots!

    RépondreSupprimer
  17. De beaux souvenirs pour Théodore de Banville assurément.
    Et du joli monde au balcon là-haut.Pas de dispute pour trouver les prénoms :-)
    J'ai trouvé une explication mais à toi de décortiquer.
    http://musee-batiment.planet-allier.com/pages/rene_moreaupag.html

    RépondreSupprimer

  18. Thérèse: un grand merci!
    J'ai mis le lien, ma bullitude m'empêche de faire une synthèse...

    RépondreSupprimer