Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, octobre 15, 2013

Un spectacle d'enfer! (Finale )




Offenbach,Orphée aux Enfers, par Lyricannes

Résumé  du livret
emprunté à ce site:


http://www.lamediatheque.be/travers_sons/op_off01.htm


Acte III
Eurydice s'ennuie. Pour la divertir, Styx lui raconte sa vie passée. Il cache sa prisonnière à Jupiter qui veut faire sa connaissance.
Comprenant que les trois juges et le portier Cerbère sont inféodés à Pluton, Jupiter, transformé en mouche, parvient cependant à approcher Eurydice et à la séduire.


Acte IV

En l’honneur d’Eurydice, Pluton organise une fête qui bat son plein. Jupiter voit son projet d'emmener Eurydice contrarié par Pluton.


Il en prend ombrage et quand Orphée veut ramener Eurydice sur terre, il décide de mettre tous les prétendants d'accord en l’offrant à Bacchus.










http://le-mythe-d-orphee.over-blog.fr/article-orphee-aux-enfers-opera-d-offenbach-105145427.html




8 commentaires:

  1. Je préfère la mouche en costume de mouche que la mouche en noeud pap'.

    RépondreSupprimer
  2. ✿ Bonjour et merci chère Miss_Yves !
    Ça m'a fait vraiment plaisir de pouvoir regarder ce spectacle via tes belles photos !!!
    C'était SUPERBE
    Passe une belle journée !!!! ☀
    Meilleures pensées d'Asie. ✿

    RépondreSupprimer
  3. Claude: moi aussi, sans hésitation :ce costume burlesque est plus dans l'esprit d'Offenbach.

    RépondreSupprimer
  4. Bzzzzzzzzz ! J'aime bien les petites jambes de la mouche sur la première vidéo :-) et quand elle se frotte les papattes comme une vraie :-)
    Merci pour ce joli billet en images et en musique !!!

    RépondreSupprimer
  5. L'importance des publicités sur les panneaux brandis par les dieux manifestant m'échappe un peu... Une critique ironique de la mal-bouffe alors que les dieux réclament "Plus de nectar ! plus d’ambroisie." ?

    J'ai commencé à regarder la vidéo de la version de 1997 avec Natalie Dessay en Eurydice et Yann Beuron en Orphée, c'est divin :-)

    Encore merci, Miss Yves, de m'avoir aiguillé vers cet opéra bouffe que je ne connaissais pas.

    RépondreSupprimer
  6. Tilia:Je pense , effectivement, que la mise en scène du "banquet "dément ironiquement le livret.
    Merci à toi!

    RépondreSupprimer
  7. Coucou Miss_Yves.
    Allons bon je ne suis pas le furet, Je ne suis pas encore passé par ici, ni par la...
    Ah! Ses dieux antiques, ils étaient tout de même plus distrayant que les dieux actuel...
    J'aime beaucoup cette idée des dieux pour chaque chose, chaque acte, quelle filouterie en eux...
    Très bonne journée. A + :))

    RépondreSupprimer
  8. "Orphée", quelle actualité et quelle modernité ! On en parle en ce moment / la disparition de Jean Cocteau...

    RépondreSupprimer