Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, août 23, 2014

Instants estivaux: (1) la sieste



Parmi les "animations",  proposées par le musée Bonnard, en lien avec l'exposition
"Les Belles endormies", en voici une de saison:
"sieste sur la terrasse"



.............................................................................................................................................................
Rêver



de prendre le large

.............................................................................................................................................................

XLI. Le Port
Un port est un séjour charmant pour une âme fatiguée des luttes de la vie. L'ampleur du ciel, l'architecture mobile des nuages, les colorations changeantes de la mer, le scintillement des phares, sont un prisme merveilleusement propre à amuser les yeux sans jamais les lasser. Les formes élancées des navires, au gréement compliqué, auxquels la houle imprime des oscillations harmonieuses, servent à entretenir dans l'âme le goût du rythme et de la beauté. Et puis, surtout, il y a une sorte de plaisir mystérieux et aristocratique pour celui qui n'a plus ni curiosité ni ambition, à contempler, couché dans le belvédère ou accoudé sur le môle, tous ces mouvements de ceux qui partent et de ceux qui reviennent, de ceux qui ont encore la force de vouloir, le désir de voyager ou de s'enrichir.

Petits poèmes en prose_(Le spleen de Paris), Baudelaire

14 commentaires:

  1. Réponses
    1. Il y avait de prévu, en plus de la sieste, une séance de dessin avec modèle...C'était compter sans les orages!

      Supprimer
  2. Coucou Miss Yves.
    A peine endormie et voici le monde des rêves...
    Les canons de la beauté ont évolués depuis Bonnard !
    Très bon weekend. A + :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, à toi aussi!
      C'est l'affiche qui te fait dire cela, n'est-ce pas ?

      Supprimer
  3. Ta vision de "rêver" est grandiose ! Et les belles endormies aussi !
    Bonne fin de semaine, Miss !

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Rêve ou rêverie...
      L'expo vaut la peine, comme toutes les expos de ce musée
      Merci, à toi aussi!

      Supprimer
  4. T'es passé de la Dame de Haute-Savoie à la Dame de Côte ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais c'est déjà du passé!

      Supprimer
  5. Bom dia,
    Sonhos que acordados ou a dormir, causa-nos motivação, minha preferência está no viajar em liberdade.
    AG
    http://momentosagomes-ag.blogspot.pt/

    RépondreSupprimer
  6. Regarder la mer.... chaque fois que je me retrouve au bord de la mer, j'ai le cœur qui s'emballe...car je n'ai pas l'habitude, j'ai l'impression de me noyer. Je suis plus habituée à avoir le regard stoppé par les pics neigeux. Mais les mots de Baudelaire sont magnifiques, je les redécouvre avec les belles photos. Merci

    RépondreSupprimer
  7. Tu me donnes vraiment envie de prendre ma valise et partir au soleil !!!
    Belles photos !

    RépondreSupprimer
  8. La dame de l'affiche doit faire un bon 46, voire un 48...
    voilà de quoi me remonter le moral !
    Sachant maintenant que je fais partie des belles, endormies ou pas, me voici toute ragaillardie :-))

    RépondreSupprimer

  9. Ton humour fait plaisir à voir (ou à lire)!

    RépondreSupprimer
  10. Les precisions/conclusions de Tilia sont toujours sans egal! On les adoptes souvent et on repart en souriant.
    Se poser et relire ou lire Baudelaire, s'evader.

    RépondreSupprimer