Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, octobre 19, 2014

Un musée rénové (1)


Le musée des Beaux-Arts de Saint-Lô, inauguré en 1989 avait besoin d'un réaménagement qui tienne compte de sa vocation première: présenter  l'histoire de la ville et de ses habitants.
Ce projet, initié par la municipalité sortante a mobilisé la conjugaison de  divers savoirs-faire (Scientifiques: ceux du conservateur et de son assistante) techniques et artisanaux.

C 'est une réussite !


D'emblée, six  portraits géants sur kakémonos accueillent le visiteur:
Viridovix, 
Jacques II de Matignon, (liens ici , là et encore + libellés relatifs à l'histoire des Matignon)


Jean Dubois, 
Octave Feuillet, 
Mireille François, 
Samuel Beckett.
.............

Différents espaces nous plongent  dans le passé, de la Préhistoire à la Reconstruction où l'on croise, pour cette dernière période:
- le dramaturge Samuel Beckett, intendant bénévole  à l'Hôpital irlandais de la Croix-Rouge,


- et le chanteur  Lény Escudéro qui avait participé aux chantiers de la Reconstruction .
(Lien ici)
Sa célèbre  chanson des années 60"Pour une amourette "revient en boucle parmi les documents audiovisuels diffusés dans le téléviseur" vintage "qui trône sur le buffet d'époque.


L'autocuiseur de l'époque, c'était du solide!
(Ateliers de Boulogne/Seine)


...................................................................................................................................................................

Les "douches sonores" -c'est le terme technique- font s'exprimer plusieurs  figures marquantes:

-Face au marbre de Thorigny
(découvert à Vieux au XVI ème siècle, déchiffré aux XVIIIème-XIX ème ,il a connu des mésaventures rocambolesques)
(Liens ici et là )


1
voici le chef gaulois Viridovix,"reconstitué" par une graphiste spécialiste en archéologie.



                                          ..........................................................................
2
- Le magistrat Jean Dubois,(1556-1639), éminente personnalité de la Contre-Réforme qui a voué  sa fortune
à la
restauration de la ville après les guerres de Religion, ainsi qu'à la mise en place de structures éducatives.

                                           


                                                     .......................................................................
3
 - l'académicien Octave Feuillet,photographié dans le bureau de son appartement parisien,
rue Gounod (Photo Dornac,1890, Archives du musée)





(Dans ce nouvel espace, la vue de Saint-Lô que l'on distingue à gauche sur la photo
 est exposée
et
sur le coffre Renaissance transformé en bureau se trouve un fac -similé du très beau livre calligraphié dont il a été question  dans cet article personnel, Fleurs et poésies )


Ci-dessus, le numéro  1762  (3 janvier 1891) du Monde Illustré, consacré à Octave Feuillet (mort à Paris le 28 décembre) avec  en première page la photo de M.M. Dornac  et Cie
donne un bon aperçu de cette  pièce  .
............................................
4

- le poète  Jean Follain ,né à Canisy (1903-1971), qui avait épousé la fille de Maurice Denis , Madeleine Dinès, peintre , elle aussi,auteur des trois portraits ci-dessous.



5

- Mireille François, témoin de l'occupation.

(A l'arrière-plan, des vestiges  de l'ancienne prison, détruite dans la nuit du 6 au 7 juin 1944, alors que plus de 150  personnes, dont de nombreux résistants y avaient été enfermés par les Allemands.)






...............................................................................................................................................................
Merci au conservateur, Monsieur Hubert Godefroy, pour sa visite  guidée , très approfondie, réservée aux amis des musées .
.......................................................................................................................................................
(A suivre)

21 commentaires:

  1. ⒽⒺⓁⓁⓄ chère Miss_Yves et merci pour cette visite dans ce beau musée rénové !
    De bien jolies photos !!!!

    ☼ je t'envoie plein de douces pensées d'Asie vers la Normandie ≧^◡^≦

    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  2. ..une machine à vapeur qui me fait peur! !

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Miss Yves.
    Super Musée...
    Allons, allons ELFI: "C'est pas moi c'est ma sœur qui a cassé la machine à vapeur.."
    Bonne fin de weekend sous la soleil.
    A + :o)

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai que la cocotte est impressionnante : :-)

    J'aime beaucoup le portrait de Samuel Beckett

    Un billet foisonnant pour ce musée rénové !
    Bonne soirée, Miss !
    J'oubliais, j'adore ta nouvelle bannière :-))

    RépondreSupprimer
  5. Super article !
    J'ai fait le tour du musée sans me fatiguer ;-)
    Même âgé, Samuel Beckett était encore séduisant, quel regard !

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai, ce musée est superbe. J'ai habité St Lô une année où je logeais à L’école Normale de la Ville. Cela remonte quand même à 25ans. La ville continue d'évoluer pour le plaisir de ses habitants et des touristes.
    Merci pour ce beau reportage.

    Roger

    RépondreSupprimer
  7. J'ai fait une visite vite faite, vu que je n'ai pas trop le temps ce matin.
    J'aime la salle à manger vintage (mon Chéri refait des meubles à peu près dans le même style)
    De retour demain.

    RépondreSupprimer
  8. (•ิ‿•ิ)✿

    Je passe déposer chez toi de douces pensées.

    GROS BISOUS d'Asie

    Bon mardi chère Miss_Yves !!!!!! ✿✿º°。

    RépondreSupprimer
  9. Bravo à la Croix Rouge Irlandaise !
    Un symbole de la Résistance place du Général de Gaulle, cela ne pouvait pas mieux tomber.
    Intéressante cette publication.

    RépondreSupprimer
  10. Réponse sur mon blog

    RépondreSupprimer
  11. La photo d'Octave Feuillet dans son cadre est touchante, bien des personnes bourgeoises devaient avoir ce type d'intérieur (un peu surchargé)
    Le buffet est de quelle époque ? J'en ai un qui y ressemble que j'ai mis à Belleville, sans tiroirs mais avec deux portes (art déco ?)
    Ma plus jeune tante s'est retrouvée seule à la maison lorsqu'elle est rentrée du front (elle était infirmière) alors que les allemands y étaient logés, ma grand mère, arrière grand mère, oncle, autres tantes s'étaient carapatés...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu parles du buffet sur lequel se trouve le téléviseur? Mobilier de la
      Reconstruction.

      Supprimer
  12. Fascinating glimpses of history! I love the little painting that was in the newspaper photo.

    RépondreSupprimer
  13. Cergie a raison, la photo d'Octave Feuillet reflète bien de l'époque. Son fauteuil me rappelle celui de mon Pépé, c'était un gros fauteuil crapaud. La corbeille à papier est impressionnante de capacité à recevoir les écrits qui ne plaisent pas. L'avantage de l'ordi est que tu peux corriger sans griffonner, sans faire de pâtés et sans jeter.
    Je remarque les lampes sur la cheminée, Nono en a de même style sur son piano. Je les reluque à chaque fois que je vais chez elle. Son père était brocanteur au Puces à Saint-Ouen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'inconvénient de l'ordi, c'est que les tâtonnements de l'écriture sont perdus!

      Supprimer
    2. Ok avec toi mais si les tâtonnements de l'écriture vont à la corbeille à papiers ...

      Supprimer
  14. j'aime beaucoup cette visite , il faudra que j'y revienne encore car tout m'intéresse dans ce que tu nous présentes: Octave feuillet, jean Follain et le reste.
    Ta bannière est super, j'adore les vaches à la queue leu leu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paysage typiquement normand, à quelques pas de chez moi.

      Supprimer
  15. Imposants les kakemonos!
    L'article sur la Croix Rouge Irlandaise m'a enormement interessee! Une decouverte.
    Imposant autocuiseur! Cela me rapelle qu'un de nos garcons a recupere notre Seb car je ne pouvais pas trouver de joint d'etancheite...
    Viridovix!?!?!
    Tu deviens imbattable sur Octave Feuillet.
    Tiens je connais Trelly et pourrais ajouter quelque chose a ma connaissance.
    La suite me passionnera surement tout autant.

    RépondreSupprimer