Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, juin 09, 2015

Multitude de petites pièces



Le cadre:
 l'église saint-Nicolas, à Coutances


Le sujet: 
exposition de patchwork organisée par la section départementale de  France Patchwork 
270 oeuvres, 125 exposantes



Côté jardin 






Lumière, ciel, astres .



Côté tradition: 
Noël! Noël !






En fouillant dans les  armoires normandes...



Petites mains, doigts de fée: 
quilteuse en action.



Côté cuisine, avec humour!

Du relief, du volume: 

Les formes géométriques bleues et jaunes sur le tablier ne sont autres que des ... éponges !
Détournement d'objets qui n'a rien à envier à ceux de Jean-Paul Gaultier!




OP'Art  la manière de Vasarely



Côté plage




Les visiteurs s'étonnent, admirent, questionnent et sont invités à signer le livre d'or.

Les quilteuses  contemporaines revendiquent l 'appellation d'artistes  et elles ont raison, vu la créativité dont elles font preuve.
...................................................................................................................................
Sur l'histoire du patchwork, voir ce lien
Et pour l'origine du mot "quilt", lire cet article qui  nous réserve des surprises!

...............................................................................................................................................................
Billet dédié à 

 et à 

26 commentaires:

  1. C est superbe et quellle patience sens de l esthetisme et imagination pour faire de tel choses :0)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai de suite penser à mon amie Vagabonde. C'est un travail extraordinaire de minutie, de mariage des formes et des couleurs. Je suis assez admirative. Je ne m'y suis jamais essayée.

    RépondreSupprimer
  3. bravo les artistes !
    j'ai découvert cet art à travers le roman de Tracy Chevalier "La dernière fugitive"...quelle évolution depuis !
    bonne journée Miss_Yves

    RépondreSupprimer
  4. Saviez-vous que mon premier livre ÉTRANGES NOUVELLES vient de ressortir chez MON PETIT ÉDITEUR ?
    C’est un recueil de 24 nouvelles, parfois drôles, étranges ou fantastiques dont, pour certaines, vous pourrez ima-giner une fin. Disponible dans les bonnes et même mauvaises librairies… http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342037937

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Miss Yves.
    Les petites mains de fée sont à l’ouvre..
    Bonne semaine.
    A + :o)

    RépondreSupprimer
  6. Oh, what beauties! I kept finding one favorite after another. And in such a setting -- I've looked at the pictures twice and will come back again. Thank you, Miss Yves!

    RépondreSupprimer
  7. Je viens de parcourir tous liens sur la "fleur de rose", un autre domaine dans le quel du excelle!
    Merci....

    RépondreSupprimer
  8. J’aime toutes ces lignes bien à leur place dans un bel édifice.
    Dans un de mes livres sur les patchworks il y a un petit texte très beau écrit par Victor Vasarely qui raconte que petit il s’était abimé l’avant-bras et qu’il avait dû rester au lit un ou deux jours. La blessure avait été recouverte d’un tissu en organdi et qu’à chaque fois qu’il bougeait la texture changeait, il en était venu à admirer ce micro-univers toujours le même et en même temps si différent à chaque fois que l’on tirait l’un des fils.
    Ma traduction est moins belle que l’original…

    RépondreSupprimer
  9. J'imagine ce micro-univers...optique, cnest sûr
    merci pour ce bel éclairage

    RépondreSupprimer
  10. Que de jolies quilts, ou patchwork comme on dit en France – mais n’y a-t-il pas un mot en français ? Comme celles que j’ai vues ici, il y beaucoup de styles et de couleurs en Normandie. J’aime l’idée audacieuse de poser des éponges sur le tablier bleu – c’est drôle aussi. Merci de nous montrer tous ces ouvrages - une belle exposition.

    RépondreSupprimer
  11. On dit"patchwork.
    Le mot ""quilt " n'est connu que des spécialistes qui pratiquent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vagabonde a raison, en français on est même fichu de trouver une traduction à
      patchwork

      Supprimer
    2. Voici ce que j'ai découvert:
      http://quilting.over-blog.com/article-1510441.html

      Supprimer
    3. Intéressant sauf qu'en français couette c'est pas terrible.

      Supprimer
  12. ".. petites pièces", j'aime beaucoup qu'un tout soit fait de pièces, c'est ainsi que l'on bâti les plus grandes cathédrales à partir de pierre....
    J'aime beaucoup aussi la possibilité de récupération, ce qui n'est sans doute plus le cas de nos jours du patchwork, mais l'est des rues pavées ou des calades. J'aurais voulu m'inscrire à un atelier patchwork mais cela n'existait plus, pour apprendre les techniques car j'ai une amie qui fait des merveilles en ce domaine (et qui photographie toutes ses oeuvres pour en garder trace) et sur mon blog j'ai un de ses cadeaux :

    http://cergipontin.blogspot.fr/2009/04/le-lievre-de-paques-easter-bunny.html

    RépondreSupprimer
  13. Il faut reconnaître que l'église de Coutances offre un cadre merveilleux qui en soit mérite le regard émerveillé...

    J'ai hérité d'une vieille générale dont le mari était gouverneur du Maroc deux petits panneaux faits de tissu rapportés sur toile de sac, dont un âne en toile à djellaba, avec son maître et des chameaux

    RépondreSupprimer
  14. (Je me demande à l'instant si ce ne sont pas des pièces qui seraient dignes du musée Branly)

    RépondreSupprimer
  15. Comme de bien entendu, le message sur les roses anciennes est pour toi, en attendant celui que tu publieras sur celles à l'intérieur du jardin des oubliées

    RépondreSupprimer
  16. le patch...work... une religion! superbe expo!

    RépondreSupprimer
  17. Ah le temps d'une petite recherche, le quilting le patchwork m'intriguaient. Je me suis souvenue que j'avais ramené de Montréal un petit tapis en lirette, c'est un autre procédé, du tissage. J'ai pensé que nos amis canadiens avaient sans doute avec leurs origines pionnières et leur amour de la langue française un mot pour nommer cet art plus répandu sans doute chez eux que chez nous et j'ai trouvé COURTEPOINTE >

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Courtepointe

    Grâce à ce blog >

    http://passiondelacourtepointe.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
  18. Quant au petit coussin qui est sous le lièvre, il a été fait pour des petits derrières de la fin du 20ème siècle, ou même il a été réalisé au 21ème par une amie à moi....
    Le lièvre par contre... Réalisé par ma grand'mère décédée en 1950, sa peau a tendance à sécher et se déchirer, il faudrait que je lui mette de la crème ; en attendant il est dans une vitrine

    RépondreSupprimer
  19. Quelle beauté, ces oeuvres dans cette église !!!
    Ton reportage est magnifique, je peux passer d'une image à l'autre sans me lasser.
    Près de chez nous, il y a Sainte Marie aux Mines pour les expositions de patchwork. C'est grandiose à chaque fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel décor, n'est-ce pas ?
      Il y a parfois dans cette église des expos d'art floral: superbe également!

      Supprimer
  20. ca a du etre une trsè belle expo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très belle.
      Vos photos marines font rêver...

      Supprimer