Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mercredi, août 24, 2016

Festival des bords de Vire (1)


Troisième édition du festival des bords de Vire.



Venus de différentes régions de France, les artistes invités à l 'usine Utopik ont créé des installations éphémères au coeur du bocage normand, sur un circuit de 18 km, invitant promeneurs et amateurs d'art à les découvrir  du début à la fin de l'été- jusqu'au 9 octobre.



Au bout d'une sorte de jeu de piste, le long de la Vire, dans les chemins creux, en rase campagne ou sous les futaies, *apparaissent les oeuvres -insolites, amusantes, poétiques-  signifiantes ou insignifiantes,  elles plaisent ou déplaisent, font l'objet de discussions.

*D'ailleurs, l'une d'elles se perçoit plus ou moins  dans l'image ci-dessus .






A suivre...................................................................................................................................................

16 commentaires:

  1. Je reste dans l'attente.
    J'ai terminé la visite de Stavanger, c'est super chouette.
    Belle journée !

    RépondreSupprimer
  2. je ne la vois pas...
    bonnes balades et futures photos en perspective ?

    RépondreSupprimer
  3. Cela ne m'étonne pas vraiment
    Oui, photos et réponse plus tard.

    RépondreSupprimer
  4. En général, j'aime assez les installations aquatiques d'art contemporains. Celle-ci par exemple, ou bien celle-là, ou encore cette autre, ma préférée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre les vélos qui glissent et les parapluies rose bonbon qui ondulent, mon coeur balance

      Supprimer
    2. Difficile de faire un choix, les trois sont bien. J'aime assez les vélos roses comme des flamants.
      La couleur des parapluies est pétante.

      Supprimer
  5. Il m'a fallu prendre une loupe pour deviner un drôle d'animal, allongé sur le sable de la berge en train de boire, ou bien de se rafraîchir les pattes. Parmi "les oeuvres -insolites, amusantes, poétiques- signifiantes ou insignifiantes" dont tu parles, vu ainsi, j'aurais tendance à classer cet animal bizarre dans les "insignifiantes" ;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien un "animal "bizarre... A suivre

      Supprimer
    2. Mais peut-être pas si insignifiant...

      Supprimer
    3. Le terme pouvant s'interpréter comme "sans intérêt", je précise que j'ai employé "insignifiant" dans le sens où, pour l'instant et vu ainsi, cet animal bizarroïde ne signifie rien pour moi.
      J'attends de le voir de plus près pour le caser avec les œuvres "signifiantes"..... ou pas ;-)

      Supprimer
    4. Certes, car d'aussi loin, que signifierait cette masse informe ?

      Supprimer
  6. Inutile de préciser que j'attends la suite avec impatience, car tu as l'art et la manière de ménager le suspense !

    RépondreSupprimer
  7. Les 3 sont t belles:
    Venise en fëte,
    Les vélos qui glissent sur l'eau
    et les parapluies qui flottent !
    Je ne sais laquelle me plaît le plus!

    RépondreSupprimer
  8. Super belle ta nouvelle bannière !

    RépondreSupprimer
  9. j'ai aimé les "fantaisies" artistiques de Tilia

    RépondreSupprimer
  10. Belle introduction, la suite promet. Tilia se donne à fond.

    RépondreSupprimer