Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, janvier 10, 2017

Sur un éperon rocheux

     Au confluent des deux vallées de l'Ante et du Marescot, Falaise, au moyen âge,  cité prospère de 3000 ou 4000 personnes, a vu naître Guillaume le Conquérant, futur roi d'Angleterre.



     Peu de traces subsistent du donjon de Guillaume.
     La construction du plus ancien bâtiment constituant la place-forte de la haute cour  (1123) est due à Henri 1er dit Beauclerc, dernier fils de Guillaume.




     Devenu roi d'Angleterre, Henri 1er rénova le château familial selon les principes des forteresses anglaises: plan carré, partition par étage, aménagements résidentiels seigneuriaux, accès défendu par un escalier menant à l'étage muni d'un avant-corps.


     Le grand donjon de Falaise est un édifice typiquement anglo-normand.


     Pour commémorer la bataille d'Hastings (14 octobre 1066), de nombreuses fêtes avec reconstitutions, joutes, bals, ont égayé toute la Normandie en 2016.
...........................................................................................................................................

http://www.chateau-guillaume-leconquerant.fr/web/histoire.php

http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-d-hastings/

http://www.normandie-tourisme.fr/fetes-et-manifestations/~950eme-anniversaire-de-la-bataille-d-Hastings~~~~~~/offres-11-1.html


http://caen.fr/culture/temps-forts-vie-culturelle/2016-annee-guillaume-conquerant

18 commentaires:

  1. Coucou Miss Yves
    Belle leçon d'histoire !
    Parfois allons nous au loin chercher de l'aventure du nouveau, alors que chez nous nous avons une très grande richesse historique et architecturale.
    Très bonne journée, A + 💨 💥 💨

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certes, toi aussi tu mets en valeur cette richesse

      Supprimer
  2. en ce jour de Saint Guillaume ce billet est bienvenu... au Pays Basque une ville (Hastingues, en fait dans les Landes)découle de Hasting... du temps où l'aquitaine n'était pas à la France !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce renseignement toponymique !
      Oui, le 10 janvier, St Guillaume

      Supprimer
  3. c'est vrai que souvent nos forteresses sont plus rondes . très belle bâtisse avec un ciel pommelé , j'aime beaucoup ta troisième photo avec cette rose trémière en premier plan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en sera question dans un autre billet ( je parle des roses trémières)

      Supprimer
  4. Une architecture défensive impressionnante!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...qui , bien restaurée, fait de l'effet dans le paysage.

      Supprimer
  5. Le moins que l'on puisse remarquer est la sobriété de ce château qui ressemble de loin à un silo à grains, ou bien à une base sous-marine quoiqu'il ne soit pas très enterré... La sobriété de la découpe des pierres y est pour quelque chose, il a été bâti avec économie, sans fioriture

    RépondreSupprimer
  6. Hastings c'est aussi le copain et faire valoir de Poirot, voilà comment Agatha Christie semble avoir choisi son patronyme >

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Arthur_Hastings

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      Elémentaire, ma chère Lucie!
      Effectivement , des rapprochements s'imposent entre les deux "couples"ou duos de détectives, avec leur "faire valoir"

      Supprimer
  7. C'est assez cubique, heureusement qu'il y a le donjon pour donner des formes arrondies.
    J'ai plein de graines de roses trémières qu'on m'a données, j'ai honte elles sont toujours dans leur petit pot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage! Chez nous elles poussent très bien .

      Supprimer
  8. En effet cette troisième photo avec la rose trémière donne de la douceur à l'ensemble qui se détache si bien sur ta première photo.
    Très belle cette renaissance de par ce que je lis dans tes liens.

    RépondreSupprimer
  9. Ces photos font remonter du fond de ma mémoire de vagues souvenirs de notre visite de ce château, il y a de ça une trentaine d'années. Je revois surtout l'étage de la tour Talbot, vaste salle circulaire entièrement vide. Rien à voir avec la réalité augmentée, en fonction lors de la visite depuis 2015.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous n'avions jamais visité ce chæteau avant 2015, ce n'est pas faute d'être souvent passés â Falaise!
      La visite avec "réalité augmentée " est très intèressante , une fois la technique assimilée.

      Supprimer