Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, janvier 14, 2017

Hortus conclusus


Rien n'est plus doux aussi que de s'en revenir
Comme après de longs ans d'absence,
Que de s'en revenir
Par le chemin du souvenir
Fleuri de lys d'innocence
Au jardin de l'Enfance.

Au jardin clos, scellé, dans le jardin muet
D'où s'enfuirent les gaîtés franches,
Notre jardin muet,
Et la danse du menuet
Qu'autrefois menaient sous branches
Nos soeurs en robes blanches.

Nellie Mulligan 

...................



En plein hiver, il est agréable de revoir les photos d'une saison estivale évanouie, et d'y revivre, en quelque sorte.

Le  jardin clos
jardin d'agrément du château de Falaise) est aménagé  en Jardin médiéval  .


Les passeroses tranchaient joliment  sur  la silhouette massive du donjon et sur celle de la tour 
 cubique.

Du fouillis de verdure bordant les jardinières, un lapin ( "conil" en ancien français) est sorti, si vif 
qu'il a échappé à mon objectif.
Il ne m'en reste en mémoire que l'image fugitive.




"Sur les miniatures du XIV ème et même du XV ème siècle, on voit, en une cour fermée, une dame assise:
au-delà du mur, l'immensité de la campagne; en deçà, quelques parterres de fleurs, plantés de grandes jardinières formées par quatre murettes et très surélevées, presque à hauteur des genoux de la dame. 
D'autres parterres semblables bordent la muraille, sans la dissimuler. 



Le plus souvent, une fontaine ou un puits surmonté d'un pavillon ouvragé et dont l'architecture se fait de plus en plus complexe à mesure que l'on avance dans le temps. 
Parfois, le long d'un côté de l'enclos- que l'on appelle "le courtil"- s'étend une longue treille couverte d'une armature cintrée.
On n'ignorait pas non plus l'art de plier des essences comme le tilleul à former des allées couverteset des promenoirs de verdure.
Les rosiers grimpants sont montés sur des armatures en forme de roue.
Ces motifs sont répétés à satiété chez les maîtres de la peinture française ou flamande".




"La première partie du Roman de la Rose décrit, sans doute dans les  premières années du XIII ème siècle, un "verger"dont la beauté et la complexité témoignent en faveur des jardiniers contemporains.
Le verger de "Déduit" (ainsi s'appelait le maître du clos) est entièrement entouré de hauts murs, et l'on n'y entre que par un étroit guichet. 
Passé le guichet, on suit une sente "pleine de fenouil et de menthe", et l'on parvient en un "réduit", où  se tient le seigneur.
Ce réduit est un pavillon de verdure, une véritable pergola à l'antique"

Pierre Grimal, L'art des jardins , Que sais-je ? 





Chanson anonyme 


L'Amour de moy...

refrain
L'amour de moy s'y est enclose
Dedans un joli jardinet
Où croît la rose et le muguet
Et aussi fait la passerose

Ce jardin est bel et plaisant
Il est garni de toutes flours
On y prend son ébattement
Autant la nuit comme le jour

Refrain

Hélas ! Il n'est si douce chose
Que de ce doux rossignolet
Qui chante au soir, au matinet
Quand il est las, il se repose

Refrain

Je la vis l'autre jour, cueillir
La violette en un vert pré
La plus belle qu'oncques je vis
Et la plus plaisante à mon gré

Refrain

Je la regardai une pose
Elle était blanche comme lait
Et douce comme un agnelet
Et vermeillette comme rose

L'amour de moy s'y est enclose
Dedans un joli jardinet
Où croît la rose et le muguet
Et aussi fait la passerose*.

*synonyme régional de rose trémière
Lien personnel ici /Roses trémières

Chanson interprétée par Jacques Douai ici 


.......................................................................................................................

http://www.chateau-guillaume-leconquerant.fr/web/service_educatif_documentation_college.php



25 commentaires:

  1. Coucou Miss Yves.
    Tu es toute en poésie, pour le weekend...
    Beau jardin.
    Bon weekend, A + 💐 🌷 🌹 🥀

    RépondreSupprimer
  2. un jardin plein de mystère et de surprise dans lequel j'ai aimé me perdre en écoutant cette chanson !

    RépondreSupprimer
  3. beau jardin, belle jardinière!

    RépondreSupprimer
  4. J'aime ce jardin tout en verdure et palissades en bois accompagnés de poésie.
    Pour répondre à ta question sur mon ange, non, cadeau de Noël? je ne suis pas sûr que Vagabonde sache la date de mon anniversaire.
    Belle journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y a -t-il de beau jardins publics dans la ville du Mans? (que je ne connais pas du tout! Peut-être y sommes nous passés il u a longtemps... j'ai entendu parler du quartier ancien qui a servi de cadre à de nombreux films, je crois. Cyrano de Bergerac, me semble -t-il? )

      Supprimer
  5. Tu nous transportes dans un autre temps! Beau jardin historique et les mots pour le dire...

    RépondreSupprimer
  6. Un beau jardin qui nous suivra encore un moment grâce au chant final que j'ai chanté, il y a longtemps...

    RépondreSupprimer
  7. Et as -tu intégré une chorale, là où tu es ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui à cinq minutes de chez moi !

      Supprimer
    2. Quelle chance !Quel répertoire?

      Et l'italen ?

      Supprimer
    3. Chœurs d'opéra, Carmen, la flûte enchantée, va pensiero et des chants espagnols, brésilien, hébraïques, traditionnel du Maghreb... Et j'ai repris l'italien !

      Supprimer
  8. Un avant goût du printemps, bien agréable en ce janvier gris, froid, venteux et pluvieux.
    Avec les claies et treillages bien visibles et le château en arrière-plan, la quatrième photo rappelle parfaitement les enluminures médiévales.
    Le portrait de la Dame est très réussi :-)

    RépondreSupprimer
  9. Cette chanson anonyme me revient en mémoire, je la chantais autrefois car elle figurait sur une merveille de disque de Guy Béart, avec d'autres titres d'un répertoire de chansons traditionnelles...Je m'en vais de suite ressortir ce 33 tours !
    Merci pour toutes ces découvertes, je suis le blog et l'apprécie bien pour son art du détail.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Libiza
      Je vais me re-plonger dans les titres des chansons de Guy Béart!

      Supprimer
  10. Quel contraste entre le jardin médiéval léger comme une dentelle et la massive citadelle défensive... Tu t'es lâchée sur ce message, tu nous fais même le plaisir de le conclure en personne, fée des passeroses aux nuances de beige...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois, n'est ce pas?

      Comme c'est gentil, ce commentaire !

      Supprimer
  11. (Avais tu des petits pages à tes cotés pour t'aider à remplir les cases du jardin d'agrément ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, Pas cette fois-ci. Les musées font beaucoup , sur le plan pédagogique pour intéresser les jeunes visiteurs.

      Supprimer
  12. Tout en surprises et en élégance de la première à la dernière photo! Et lorsqu'on intègre les mots cela va encore plus loin...

    RépondreSupprimer
  13. une belle balade entre mots poétiques et lieux tout autant, un rappel sur tes photos de roses trémières ou passeroses. je me rappelle très bien Jacques Douai chantant ce poème charmant. Bravo Miss yves je te prépare un courrier.

    RépondreSupprimer