Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

vendredi, juillet 14, 2017

A l'intérieur, à l'extérieur; départs et arrivées

Inside /out 
(suite)
à Cherbourg




[ART URBAIN]

La classe expérimentale de photo du Collège Cachin à Cherbourg-en-Cotentin participe au projet d’art urbain Inside Out du street-artiste JR. Inspirés par des portraits de jeunes travailleurs de leur âge photographiés aux Etats-Unis par Lewis Hine, les élèves ont réalisé 26 diptyques mettant en parallèle eux-mêmes, enfant de 12 ans en 2016, avec ces enfants de 12 ans des années vingt et trente. Ces diptyques sont exposés durant tout le mois de Mai, sur l'ancien hôtel Mercure, face à la gare maritime transatlantique de Cherbourg, aujourd'hui La Cité de la Mer. 

Pour en savoir + : http://classeexphotocachin.businesscatalyst.com/tous-humains-.html



La gare transatlantique de Cherbourg, de style Art déco  a vu les arrivées et les départs des plus grands paquebots.
En 1989, elle a échappé à la décadence et à la destruction, grâce à son inscription à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.
  Notre -Dame des Queens  a connu un nouveau départ avec l'installation  du sous-marin Le Redoutable sur son site et, en 2002, la base de la Cité de la Mer.

Le Redoutable

Vers la salle des bagages



Dans cette immense salle, depuis l'exposition sur le Titanic restée en place, on  revit es émotions des émigrants qui, par centaines de milliers ont embarqué de Cherbourg vers les Amériques.
Liens ici et






"De Little Nemo au Lusitania ": au musée Thomas Henry exposition  consacrée à Winsor Mac Cay, pionnier de la BD et du film d'animation.
L'affiche réunit, dans un collage, les architectures fantasmées de NewYork et de Cherbourg.


L'univers onirique de Little Nemo.






La nouvelle passerelle et la modernisation d'un quartier ancien apportent une note claire dans le décor des quais et au-delà.




Arrivées, départs, espoirs, réussites, échecs: toute l'ambivalence des villes portuaires.





Autres billets:

http://photograff.blogspot.fr/2009/11/60-affiches-de-compagnies-maritimes.html

lhttp://photograff.blogspot.fr/2008/03/cherbourg-cit-de-la-mer-ancienne-gare.html


6 commentaires:

  1. Reportage super intéressant, je reviendrai cliquer sur "pour en savoir plus". Je me souviens de ton billet sur la gare que je ne connais toujours pas, de visu.
    Nouvelle passerelle, nouveau portrait...

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Miss Yves.
    Beau reportage...
    Passe un bon weekend, A +

    RépondreSupprimer
  3. Quelle classe sur les photos!😊

    Quand je lis ton reportage je me dis que le monde n'est fait que de départs et d'arrivées. Il y a des années en arrière les gens partaient de Cher bourg. Aujourd'hui beaucoup voient d'un mauvais oeil l'arrivée des migrants en Europe. Un peu d'humilité et un sens de l'accueil. Et aussi de la compassion. Voilà de quoi notre bel Occident à besoin. Bises alpines.

    RépondreSupprimer
  4. L'expo Titanic qui place le visiteur au coeur du voyage et de la catastrophe plus les images des émigrants , tout cela donne à réfléchir, c'est sûr.
    😊 Merci!
    Bises normandes.

    RépondreSupprimer
  5. Quand j'emmenais mes classes, le matin au salon des livres pour la jeunesse et la cité de la mer l'après midi...

    RépondreSupprimer
  6. Une journée bien remplie!

    RépondreSupprimer