dimanche, mars 08, 2020

Sous le masque (1)

Qui  était dissimulé sous le célèbre masque de fer ? 



L'énigme,
on le sait, 
a fait couler beaucoup d'encre





impressionné  de la pellicule



 et fascine toujours autant.







L'an dernier, une exposition s'est tenue sur l'île  de Sainte Marguerite, geôle pendant 11 ans
du mystérieux prisonnier
dans une perspective historique, artistique et pédagogique : 
plusieurs classes d'établissements cannois avaient été invitées à y participer, les élèves "brodant" sur cette histoire et créant des masques à l'aide de  différents matériaux.
Lien ici .


Les salles d'exposition mêlent les vrais masques "d'époque"-même différentes,


 et les masques contemporains, fictifs, 


créant un effet étrange, bien dans l'esprit de cette histoire où le réel se mêle à la légende.
.............

A suivre 

15 commentaires:

  1. Coucou. Je vois à la fin de l'article que tu cites que le mystère demeure. Nous ne saurons donc pas qui était le mystérieux prisonnier qui se cachait derrière le fameux masque. Dis donc, en cette période troublée, est-ce que ces masques sont valables pour se protéger du virus-machin? ;-) Belle soirée et bon début de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien de bien nouveau pour la résolution du mystère.
      Je ne me prononcerai pas !
      Merci, à toi aussi.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. J'espère que tes pb informatiques sont résolus.

      Supprimer
  3. Parler de masques en ce moment, il faut le fer !
    Vu qu'il y a pénurie, c'est remuer le couteau dans la plaie.
    Tu l'as fais exprès, je parie :-)

    RépondreSupprimer
  4. Crois-tu ?
    Et qui a donc titré "pépins de saison " ou la saison des pépins "?

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Miss Yves.
    Sujet d’actualisé !!!lol
    Passe une très bonne semaine, A +

    RépondreSupprimer
  6. Le masque de fer c'est de la légende urbaine avant l'heure. A notre époque cela ne tiendrait pas longtemps. Même si le chevalier d'Eon a perdu son mystère en mourant, on ne sait toujours pas qui était Jack l'Eventreur ni qui a tué le dahlia noir ni ce qu'est devenu François Villon. Par contre on en sait plus sur l'expédition La Pérouse

    RépondreSupprimer
  7. Notre époque voyant (hélas) le retour de l'irrationnel en tous genres, il y aurait bien des adeptes de telle ou telle hypothèse de cette "légende urbaine", comme tu l'écris.

    Oui, des énigmes restent à résoudre. Qui sait si la vérité se fera jour ?

    RépondreSupprimer
  8. Je crois qu'on a dit aussi que c'était peut-être le jumeau de Louis XIV.
    Bonne fin de journée !

    RépondreSupprimer
  9. Oui, c'est une des hypothèses . (A suivre)

    RépondreSupprimer
  10. Le dernier jeu de mots étant "La République en masques"...
    Bon je m'éloigne.

    RépondreSupprimer

  11. Pas tant que cela !
    Amusant!

    RépondreSupprimer

A Auray: Coup d'oeil et clins d'oeil (4)

Promenades de la rue du lait jusqu'aux rues Barré et du Jeu de Paume .                              L'office de tourisme occupe ...