Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

jeudi, novembre 17, 2011

Comme à la veillée (Bois-Jugan 2/3)



Les Cahiers de campagne , de Philippe Denier d'Aprigny, inspirées de faits ou de personnages réels, alternent nouvelles comiques et dramatiques, dont les thèmes et la tonalité ne sont pas sans rappeller Maupassant.




La mise en voix vivante, expressive de Jean Duval les a servies admirablement .
Le public, attentif et amusé était sous le charme!

9 commentaires:

  1. Une soirée intéressante!

    RépondreSupprimer
  2. j'aime beaucoup cette ambiance, et tes photos qui la rendent bien ; en particulier celles des mains , dans la première tenant le livre (on dirait presque voir les pages tourner), dans la dernère celles du monsieur attentif .

    RépondreSupprimer
  3. Et une belle série de photos de Miss_Yves, du plus loin au plus près, bravo à toi, pas facile à réussir !

    RépondreSupprimer
  4. Merci, Cergie. J'avais une place de choix, en retrait et un peu en hauteur sur les marches d'un petit escalier!

    RépondreSupprimer
  5. Je crois que c'était très intéressant. Les photos sont très éloquentes.
    J'aime votre musique.Vous avez aussi musique de Taizé( Nada te turbe nada te espante)Cette musique est très belle.

    RépondreSupprimer
  6. Moi aussi! J'ai chanté "Nada te turbe nada te espante" en notre église avec nos amis de Taizé.

    RépondreSupprimer
  7. mais il y a pas un ptit coup à boire comme à la veillée

    RépondreSupprimer
  8. Bergson:bolée de cidre et petits gâteaux, après la rencontre !

    RépondreSupprimer
  9. Des photos qui parlent. J'ai l'impression que l'on revient a grands pas vers des moments en bonne compagnie a l'ecoute de textes?

    RépondreSupprimer