Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, novembre 13, 2011

Pause automnale

et arrêt sur image.
...........................................................................................................................................................

.....................................................................................................................................................................

14 commentaires:

  1. Magnifique ce pont.
    Un coin idéal pour ce reposer et rêver sur les berges.
    A + donc...

    RépondreSupprimer
  2. Les pauses sont toujours les bienvenues!

    RépondreSupprimer
  3. J'aime ce pont sur la Vire qui est somme toute très photogénique ! Avec les couleurs d'automne c'est magnifique !

    RépondreSupprimer
  4. Enitram; je le trouve digne d'un Corot.

    RépondreSupprimer
  5. What a beautiful picture! And I love the birds on the wire in your header.

    RépondreSupprimer
  6. Jolie photo, Miss Yves !
    A plus tard donc !
    Le monument aux morts de ton post précédent est impressionnant également.
    Au cours de nos prérigrinations de ce week-end, j'ai en vu un aussi assez balaise, comme on dit.

    RépondreSupprimer
  7. Un Corot oui pourquoi pas ? Mais où est donc Euridyce ? Tu me fais rire Miss, mais ne vas pas te réfugier de l'autre coté du Styx.
    N'avons nous pas déjà vu ce pont en une autre saison ? La lumière automnale lui est douce... Et j'ai un faible pour les hautes herbes....

    RépondreSupprimer
  8. Cergie:oui, je l'ai déjà montré à une autre saison, et sur mes autres blogs, je me suis amusée à le transformer

    RépondreSupprimer
  9. Un arrêt sur une belle image automnale ou autre, j'y pense et je le fais parfois...
    Alors à plus tard, oui !

    RépondreSupprimer
  10. wouah!!!superbe!
    je viens de passer en revue tout ce que j'avais raté, j'ai beaucoup aimé ton magnifique reportage : "quand la raison s'endort..."
    mais aussi le cimetière et les pinceaux on les dirait peints par un aquarelliste.
    au fait, que devient l'étudiant dans sa rue "végétale"?
    Bises

    RépondreSupprimer
  11. L'étudiant s'adapte très bien à sa nouvelle vie et à sa nouvelle ville! merci, Marguerite-Marie

    RépondreSupprimer
  12. C'est quand que tu reviens ?

    RépondreSupprimer
  13. Claude: je ne sais pas !

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour ton com.
    Pas de vent ici ce matin, il fait un temps super.

    RépondreSupprimer