Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, mai 09, 2011

Rouleaux



L'homme et la mer

Homme libre, toujours tu chériras la mer !/
La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme/
Dans le déroulement infini de sa lame,/
Et ton esprit n'est pas un gouffre moins amer.:

Tu te plais à plonger au sein de ton image /:
Tu l'embrasses des yeux et des bras, et ton coeur /
Se distrait quelquefois de sa propre rumeur/
Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.:

Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets :/
Homme, nul n'a sondé le fond de tes abîmes ;/
Ô mer, nul ne connaît tes richesses intimes,/
Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets !:

Et cependant voilà des siècles innombrable/
Que vous vous combattez sans pitié ni remord,/
Tellement vous aimez le carnage et la mort:/
Ô lutteurs éternels, ô frères implacables !
Baudelaire (1821-1867)

11 commentaires:

  1. jolis rouleaux! on a envie de plonger dedans!Baudelaire en fait une belle description! J'aime bien aussi celle de Hérédia ; "Ou penchés à l'avant des blanches caravelles,
    Ils regardaient monter en un ciel ignoré
    Du fond de l'Océan des étoiles nouvelles."

    RépondreSupprimer
  2. Elle est d'un vert magnifique, la mer.

    RépondreSupprimer
  3. La mer sans arrêt roulait ses galet, pas de chance ici c'est du sable...Bonne journée A +

    RépondreSupprimer
  4. Il est possible que ces rouleaux roulent aussi du sable pour avoir cette couleur bronze...
    De Baudelaire également ceci que j'ai découvert chez Jorge Semprun (il l'a dit devant la dépouille de son maître défunt à Buchenwald):

    Ô Mort, vieux capitaine, il est temps ! levons l'ancre !
    Ce pays nous ennuie, ô Mort ! Appareillons !
    Si le ciel et la mer sont noirs comme de l'encre,
    Nos coeurs que tu connais sont remplis de rayons !


    RépondreSupprimer
  5. j'aime beaucoup (comme d'habitude tous les derniers messages marins: des photos très belles et des textes si bien choisis§

    RépondreSupprimer
  6. des rouleaux de printemps bien sur

    RépondreSupprimer
  7. La vie m'épuise ces derniers temps alors je m'exclamerai "rouleaux de printemps" à plus d'une explication...

    RépondreSupprimer
  8. Y avait-il un billet "Amis des Musées Municipaux saint-lois" que nous aurions manqué?

    RépondreSupprimer
  9. Thérèse: non, il est à paraître , un peu plus tard (encore une erreur de manipulation pour la programmation )

    RépondreSupprimer
  10. Amis de la poésie, bonjour !
    Bergson est très drôle !
    J'aime bien la seconde photo à cause de ses couleurs.
    Beau poème de l'ami Baudelaire.

    RépondreSupprimer