Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mercredi, juin 01, 2011

Embarquer ...Chateaubriand- (2/4)

Comment ne pas songer, devant ce beau navire, à Saint-Malo, à l'embarquement de  François-René de Chateaubriand pour l'Amérique, le 8 avril 1791?



Le Voyage en Amérique, de Chateaubriand relate son périple  dans les « solitudes américaines » en 1791. 
Son projet ( auquel il renonça sur place,) était  de chercher le passage, découvert depuis, faisant  communiquer la mer de Béring, dans le Pacifique, et la baie d'Hudson, dans l'Atlantique.

Epris de cette nature  grandiose et sauvage,  il étoffe sa narration  de  pittoresques détails sur  la flore , la faune  et les usages des  pays explorés. 
 Fiction ou réalité ?

Certaines  voix ont contesté la réalité des faits :  entre la  date  de son départ (1791) et celle de son retour au Havre , le 2 janvier 1792, il  est  peu vraisemblable que Chateaubriand  ait vu tout ce qu'il décrit , et  ses descriptions  ne seraient  qu'une compilation de récits d'autres voyageurs. 
 Certes ,  de nombreux emprunts ont été faits aux récits de  P. de Charlevoix, W. Bartram, ou Carver, mais faut-il pour autant nier toute réalité à  ce voyage ?

Sa vision poétique  et épique  de la nature  donne sa pleine mesure dans Atala, René et Les Natchez

9 commentaires:

  1. magnifique bateau et merci pour tous les renseignements !

    bonne journee ;O)

    RépondreSupprimer
  2. Entre la musique (Tonight, tonight....qui me trotte dans les oreilles), le magnifique Mont St Michel et puis ce bateau, je suis comblée par ma visite. Tout est beau.

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique bateau.
    Dis, je suis très occupée en ce moment avec ma Maman. Je n'ai plus le temps de rien faire.
    J'aurai peut-être plus de temps ce long week-end.

    RépondreSupprimer
  4. "Le voyage en Amérique" est ce ce qu'on appelle un roman autobiographique ?
    J'ai lu ceux de Jorge Semprun, c'est seulement assez tard qu'il a révélé que des faits, des personnes avaient été inventés comme le jeune homme qui l'accompagnait dans le train de la déportation etc... J'ai trouvé passionnant de découvrir au fil des romans ce qui faisait parti du vrai ou du faux. Et même de découvrir en même temps que l'auteur ce qu'il n'avait pas su interpréter auparavant, comme son arrivée au camp, sa bravade en se prétendant étudiant dont il se prévalait (student) et cependant celui qui l'avait enregistré lui avait sûrement sauvé la vie en le dotant d'un métier (stucateur) utile. Ce que Semprun n'a découvert qu'en retournant bien plus tard au camp.

    RépondreSupprimer
  5. Je te remercie de m'avoir fait découvrir Dom Robert.
    Lorsque j'ai visité le Louvre, nous avons abordé les tapisseries (entre autres) sous l'angle paysage et botanique.
    Lorsque je suis allée à l'abbaye d'Autrey (88), c'était avant de blogguer d'ailleurs, j'ai fait la connaissance de Frère Siméon, un véritable St François d'Assise dans son rapport à la nature, à qui j'ai acheté des plantes qui se sont bien plu (sauf une) dans notre jardin.

    RépondreSupprimer
  6. HPY: "To night, to night" sera chanté par notre chorale à la fête de la musique!Certains des morceaux sur ma liste de musiques me sert à répéter

    RépondreSupprimer
  7. Cergie, ce n'est pas un roman, mais un récit de voyage.(et je n'en connais que des extraits)

    C'est passionnant de mêler(pour l'auteur) et démêler (pour le lecteur)le vrai et le faux, ou le "mentir vrai "comme disait Aragon .
    ce ne sont pas de simples mots d'esprit ou des paradoxes .
    "Tout est rigoureusement vrai puisque je l'ai inventé"écrivait aussi Boris Vian

    RépondreSupprimer
  8. J'aurais tendance à faire abstraction de déterminer la part du vrai et la part de l'inventé quand je lis de tels auteurs. Ce qui n'empêche pas de se replonger en parallèle à la remise en mémoire de la chronologie dans le temps et dans l'espace (timelines en anglais, je n'ai jamais réussi à trouver une traduction exacte pour ce mot.)
    Superbe trois mâts!

    RépondreSupprimer
  9. A beautiful ship! In the Patrick O'Brian naval series set during the Napoleonic wars, much is made of how superior French ship- building was.

    RépondreSupprimer