Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, octobre 27, 2014

L'azur en cage













Bastion Saint-Jaume à Antibes

Autres photos  sur le blog de mana
et sur ce blog
.....................................................................................................................................................
 Merci, Fifi!

13 commentaires:

  1. A pas feutrés, s'approcher
    Méditer, contempler.
    A ses côtés.

    As-tu vu « L’âme des mots ?
    ici

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci!
      Il fait face à la mer, et c'est ainsi que j'aurais aimé le voir

      Supprimer
  2. J'aime le cote encore un peu enigmatique de la deux: a quoi ou a qui fait-il face?

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Miss Yves.
    Les deux premières images: Le monde de "Gulliver" !
    Très bonne semaine.
    A + :o)

    RépondreSupprimer
  4. surprenant et magnifique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton message de retour!

      Supprimer
  5. Avec les statues, et plus spécialement ce genre de sculpture, tout dépend de leur environnement et de l'angle sous lequel on les découvre.
    Vu comme sur les deux premières photos, c'est parfait.
    Sur les deux dernières par contre, je trouve que l'arrière plan interfère trop avec l’œuvre et brouille la réception du message.
    Je veux bien suivre l'idée de Thérèse et méditer sur l'impact de l'écrit exposé à nu dans l'espace public. Cependant, je verrais mieux cette sculpture dans un l'espace plus homogène. Entre des immeubles modernes, ou dans un parc, à l'instar d'autres œuvres de l'artiste visibles sur son site.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans avoir besoin de déchiffrer les mots et leur âme, (déchiffrement qui, je le reconnais, apporte une autre dimension) c'est ce face à face maritime qui me semble aller avec l'idée de "nomadisme"et qui me touche

      Supprimer
    2. Au vu de tes photos, j'avais pris cette statue pour un buste et j'avoue humblement que le titre de l’œuvre m'a totalement échappé. Et même si j'y avais prêté attention, ce "nomade" n'étant pas représenté en situation de se mouvoir (debout sur ces jambes) j'aurais eu du mal à faire la relation avec le nomadisme.
      De plus, j'imagine toujours les nomades sur terre, pas sur mer.

      J'aime beaucoup,la poésie de ton "Azur en cage".

      "Migrant", ce serait bien aussi, comme titre... je pense que ça plairait à notre ami Roger Dautais.

      Supprimer
  6. Je suis un peu de l'avis de Tilia. Déjà que je n'aime pas trop ce genre de sculptures, si on peut appeler ça comme ça, je dirais plutôt une oeuvre, car maintenant même quand c'est moche c'est une oeuvre, elle serait effectivement mieux ailleurs.
    Je t'invite à venir boire un coup sur mon blog.

    RépondreSupprimer
  7. Coup de coeur pour le cadrage de tes deux premières images !
    J'ai "rencontré" la première fois cet artiste émouvant chez Maïté/Aliénor lors d'une exposition à Bordeaux et j'ai beaucoup aimé !

    RépondreSupprimer
  8. J'espère que la manipulation avec le lien a fonctionné sinon je te le redonne
    Je t'embrasse Miss ! Merci pour Apollinaire !

    RépondreSupprimer
  9. J'ai voulu en savoir un peu plus sur ce Nomade. J'aime assez sa position assise sinon il aurait fait un peu Colosse de Rhodes. Sa composition est assez originale On entre à l'intérieur comme pour le colosse. C'est un peu ses dimensions qui me chiffonnent. Un drôle de SBYRRH !!!

    RépondreSupprimer