Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mardi, octobre 10, 2017

A l'ombre de la cathédrale


        Troisième ville touristique en France, Bayeux, cité médiévale,  attire Français et étrangers pour sa célèbre "tapisserie" de la reine Mathilde (en réalité une broderie, qui n'avait rien de celle d'une Pénélope) dite la Teile du Conquest,
 son musée d'Art et d'Histoire





et sa cathédrale.


18 commentaires:

  1. Coucou Miss Yves.
    Superbe traille des bâtisseurs cette cathédrale...

    Une petit exercice d’élocution:

    "Si on decatedralisait une cathédrale, la recatedraliserais tu ?"

    Très bonne semaine, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh! Difficile!
      sur le modèle de :
      "Petit pot de beurre, quand te dé-petit -pot- de )beurreras? j
      e me dé-petit pot de -beurrerai quand tous les autres petits pots de beurre se dé-petits-pots-de beurreront.

      Supprimer
  2. Heureusement que cette ville fut épargnée par les bombardements des Alliés, bien que souvent, et on ne sait pas pourquoi, les édifices religieux le sont, mais pas toujours.
    Elle est belle cette Cathédrale.

    RépondreSupprimer
  3. cette broderie historique est magnifique et comme disait les guide ça vaut le déplacement
    as tu lu "les brodeuses de l'histoire" de Denise Morel et Marie-France Le Clainche ?
    (mon cadran solaire est celui de la ville close)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Concarneau?

      Non, je n'ai pas lu ce livre.

      Supprimer
  4. Tu as réussi une bien jolie de l'ensemble de la cathédrale Marcelle!
    Nous avons eu la chance d'aller la voir pour D. et revoir pour moi bien que la fois précédente c'était il y a X années dans l'ancienne bibliothèque en face justement de la cathédrale. Dommage que la visite ne puisse se faire qu'au pas de course. Il nous faudrait y retourner dans un creux touristique. Mais que de surprises en la regardant de près, elle est passionnante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les amis des musées avaient prévu une visite guidée de la bibliothèque dont tu parles,malheureusement, il y a eu un fâcheux contretemps.

      Supprimer
  5. Elle est tout simplement superbe mais je ne l'ai encore jamais vue de près. Je suis toujours émerveillée par le travail de ces hommes bâtisseurs de cathédrale. Cela m'émeut toujours de savoir qu'il y a des siècles, ils ont trimé pour toucher le ciel avec leurs flèches. Bises alpines.

    RépondreSupprimer
  6. Tu viens parfois en Normandie? Etonnant...
    Bises normandes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En rêve, et je bois plein de calvados. :-))
      Je suis venue à Rouen il y a de cela quelques années et j'y avais rencontré une équipe de joyeux lurons.

      Supprimer
  7. J'ai cherché du coup s'il existait un point de Bayeux...

    https://www.bayeux-broderie.com/fr/content/10-point-de-bayeux

    A une époque pour occuper mes vacances je brodais alternativement avec le tricotage : point de tige, point de gribiche, point de bourdon, lancé, de chaînette, de croix... Et puis les jours pour terminer...
    En Asie ce sont les hommes qui brodent, et peut-être eux aussi au moyen-âge ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En Bretagne aussi, car les tissus épais sont trop difficiles à travailler pour les doigts féminins

      Supprimer
    2. Leur étaient réservées les petites pièces fines de dentelle du costume féminin ( cols , manches, coiffes)
      Cf mon billet sur le musée bigouden

      Supprimer
  8. Mon ami SAn Nakji qui était venu nous voir depuis la Nouvelle Zélande a voulu voir Bayeux (ainsi que Nantes, le Mont St Michel, Rouen, Reims), je crois que ce n'était guère facile, lui qui parlait peu ou pas le français a dû se débrouiller avec les transports en commun (trains et autocars)

    RépondreSupprimer
  9. Le soleil bas t'a bien aidée pour les photos, rendant la pierre chaude et dorée comme un gâteau battu (surtout sur la dernière photo)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou comme "une brioche dorée", selon la métaphore utilisée par Marcel Proust.

      Supprimer
  10. je me rappelle avoir voulu la prendre avec l'arbre mais la chose est impossible

    RépondreSupprimer
  11. Tes photos me font tellement plaisir ! J'ai tant chanté dans celle-ci avec ma chorale !

    RépondreSupprimer