Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

lundi, mai 14, 2018

Dialogues de bêtes






                  Le titre, écrit trop vite, mais  rectifié grâce à Dédé, est emprunté à Colette.
Lien ici 

16 commentaires:

  1. Coucou Miss Yves.
    Un dialogue s’établit...
    Jamais nous ne saurons ce qu'ils peuvent se raconter ?
    Très bonne semaine, A +

    RépondreSupprimer
  2. Je me demande s'ils peuvent également s'exprimer en langage des signes.
    Bises alpines
    P.S. petite erreur dans ton titre. ;-) l'émotion sans doute.

    RépondreSupprimer
  3. Ils déterminent : lequel est le plus libre ? le chien à la chaîne ou le cheval dans son pré clôturé ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une nouvelle version d’une fable de La Fontaine.

      Supprimer
  4. un chien royal, Corgi, parle à un pure-sang naturellement...

    RépondreSupprimer
  5. ça va toi ? oui, moi ça va et toi ? Moi ça va aussi.

    RépondreSupprimer
  6. accepter la différence

    RépondreSupprimer
  7. I wonder what they are saying?

    RépondreSupprimer
  8. ...saying and thinking
    !

    RépondreSupprimer
  9. En quelle langue se parlent-elles et qu'ont elles à se raconter ?
    Ceci me rappelle Nils Holgersson qui, après qu'il a cessé d'être un troll, ne comprenait plus ses amies les oies ni les autres bêtes avec lesquelles auparavant il avait eu des échanges enrichissants

    RépondreSupprimer
  10. Comme tu as de grandes jambes ! C'est pour mieux courir mon petit.
    Comme tu as de courtes pattes, toi ! C'est parce que je suis un Gorgi, mon grand.

    RépondreSupprimer
  11. Bonsoir Mis Yves, une rencontre assez inattendue entre chien et cheval ...du La Fontaine à revisiter !!

    RépondreSupprimer