Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

jeudi, mars 25, 2010

O saisons, Ô châteaux !

A l'angle de la rue des Forges, à travers les branches dénudées des arbres en hiver se dessine le clocheton surmontant le toit du
château de
Balleroy (cliquez pour lire mon précédent article)
,une des perles du patrimoine calvadosien

Ô saisons ô châteaux,
Quelle âme est sans défauts ?

Ô saisons, ô châteaux,

J'ai fait la magique étude
Du Bonheur, que nul n'élude.

Ô vive lui, chaque fois
Que chante son coq gaulois.

Mais ! je n'aurai plus d'envie,
Il s'est chargé de ma vie.

Ce Charme ! il prit âme et corps.
Et dispersa tous efforts.

Que comprendre à ma parole ?
Il fait qu'elle fuie et vole !

Ô saisons, ô châteaux !

Et, si le malheur m'entraîne,
Sa disgrâce m'est certaine.

Il faut que son dédain, las !
Me livre au plus prompt trépas !

- Ô Saisons, ô Châteaux !

Arthur Rimbaud, Derniers vers

12 commentaires:

  1. Profitons de la vue avant que la frondaison ne la masque!
    Tout est sujet a poésie chez toi...
    Bonne journée ;))

    RépondreSupprimer
  2. J'ai agrandit la seconde phot, c'est vrai qu'il est beau ce château.
    Merci pour le poème de Rimbaud.

    RépondreSupprimer
  3. Ca me dit quelque chose,Le Molay Littry, mais je n'ai pas l'impression d'être passée par là. Peut-être l'ai(je seulement vu sur la carte.
    Balleroy par contre ne me disait rien :-(

    RépondreSupprimer
  4. Daniel, tout tout tout pour la poésie!
    Claude, je ne sais plus ce que j'ai fait pour avoir un format aussi réduit ...
    HPY :qui sait ?

    RépondreSupprimer
  5. Such a beautiful chateau!

    RépondreSupprimer
  6. Ce fut dans ma journée minuscule
    La rencontre avec un clocheton
    Sous un O majuscule
    Sans accent circonflexe


    Oui mais les accents circonflexes te posent aussi problèmes ! Tu en as omis un dans le titre.
    Un de mes amis, prof de physique à la retraite et cependant tatillon sur tout et curieux aussi, a remarqué que les accents ne sont pas mis sur les majuscules dans les journeaux par exemple sauf lorsqu'il y a risque de mauvaise interprétation. Je n'ai pas d'exemple à te donner mais lorsqu'il m'en a donné cela m'a semblé probant.

    RépondreSupprimer
  7. "Aussi" parce que les trémas¨ ¨ ¨ te traumatisent, dis tu !

    RépondreSupprimer
  8. Je reviendrai plus tard pour lire ton poste précédent également. Très peu de temps en ce moment. Nous y pêchions l'écrevisse au Molay Litry!

    RépondreSupprimer
  9. Cergie:
    Ton texte orthographo-poétique me plaît beaucoup .
    Pastiche réussi d'Alfred de Musset !
    Faute de frappe, que j'hésite à corriger car la référence de ce billet-ci va disparaître du virtuel...
    Et d'ailleurs , je n'arrive pas à taper d'accent^sur le O majuscule: comment ai-je fait pour le second ?

    Les trémas ne me posent problème que sur traitement de texte!

    Ton ami a raison , pas d'accents sur les majuscules dans les journaux.

    (A suivre)

    RépondreSupprimer
  10. pas d'accent sur les majuscules en règle générale....Pour le reste j'aime beaucoup tous nos accents posés parfois là où voilà et déjà drôlement et naïvement on les découvre....
    Je reviens sur ton petit Maël, je n'ai pas eu le temps de commenter la photo du petit poulbot breton car en fait c'est un prince , un chef en vieux breton.

    RépondreSupprimer
  11. Le château est très beau mais aussi le poème. J'ai vu beaucoup de châteaux en France mais je ne connais ce château-là.
    Merci de votre visite and commentaire.

    RépondreSupprimer
  12. Parfait pour un tournage à la Chabrol!
    Vérification des mots: "reves" reves sans accent circonflexe!

    RépondreSupprimer