Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, novembre 11, 2017

MONUMENTAL 4

Dans le jardin Gottlob





la foule, de Miryan Klein. 


L'oeuvre de cette artiste, d'abord figurative  évolue vers l'abstraction, dénonçant l'absurdité de notre société. 
Ses cibles: la perte d'identité, le  racisme,  la destruction de la nature.





Dans l’ancienne chapelle Saint Bernardin des Pénitents Blancs édifiée en 1618, l’Espace Culturel , via le musée Gottlob  rassemble les oeuvres de ce peintre,  qui, " des ateliers de Rodin jusqu'à son poste de garde champêtre n'a jamais renoncé à son amour de l'Art. 
Grâce à sa peinture bucolique, on retrouve l'âme du Mougins d'antan."

4 commentaires:

  1. Coucou Miss Yves
    Ah ! les pignons..irrévérencieux...!!!!
    Si même les statues perdent leurs identités.. où allons nous!!!!
    Passe un bon weekend, A +
    (Mes com's sont vagues mon esprit vagabonde)

    RépondreSupprimer
  2. Allons bon !!!pas des pignons: des Pigeons (Oiseau de l'ordre des colombins).

    RépondreSupprimer
  3. Ces silhouettes un peu impersonnelles montrent bien la perte d'identité. Elle se ressemblent toutes. Cela donne à réfléchir. Bises alpines et venteuses.

    RépondreSupprimer
  4. Je préfère le message aux silhouettes.

    RépondreSupprimer