samedi, janvier 01, 2022

Noël à Montréal (2021-2022)

                                                       Meilleurs voeux à tous et à toutes:

                                                   Que 2022 rime avec "jours heureux "!






 


(Photos 2021 : Fla et Flo)

mercredi, décembre 08, 2021

Retour sur images

Clôture de l'exposition Madeleine Dinès en toute intimité . 


Ce quadruple autoportrait,  vu dans un miroir de barbier,  avait  été choisi pour les affiches et cartons d'invitation de l'exposition.

On comprend pourquoi!

Lien personnel ici 




      (Trois photos aimablement communiquées par Aurélien Dartora, médiateur culturel 
au musée de Saint-Lô)



 Tableau de Madeleine Dinès  à comparer avec  l'escalier intérieur du Prieuré de Maurice Denis.

(Lien communiqué par Tilia, qui avait été intriguée par son titre:)


 site monumentum




        Ce grand tableau- sans titre-  appartient aux collections permanentes du MAH de Saint-Lô.

           On peut y voir une allégorie de la vie, et plus particulièrement des âges d'une vie de femme.

                      Quel contraste si on le compare avec l'autoportrait ci-dessus, gracieux et coquet!

                             Ici prime la sévérité, l'austérité dans l'agencement des couleurs et le hiératisme des                                               poses. 
                                            Conseil ou mise en garde de l'aïeule ?

.............................................................................................................................................................

FIGURES DES CAMPAGNES


Les gants blancs du berger
Pour son jour de mariage,
Cette femme silencieuse dans la paix des étains
Qu'elle fait reluire dans les ombres mouvantes
Et l'enfant près des forges
Qui regarde inlassable
Étaient choses et gens au milieu de la plaine
Et parfois aussi le plus beau cri d'amour
Dans l'été d'or montait
Des greffes poussiéreux
Et l'encre renversée sur le papier rayé
Et sur quoi voguaient les pétales d'une fleur
Flétrie par le soleil amer
S'étalait en vains rameaux noirs.
Ah!cette fille au corps de statue
Dont la jupe indigo balayait les planchers
Grinçants et secs dont les grises rainures
Cachaient des grains de blé
Tombés de sacs transportés à l'aurore,
Le soir venu, c'était le bruit des clefs
Sous une étoile encore unique au ciel.

Jean Follain , Usage du temps.

vendredi, décembre 03, 2021

Sous un regard vert

 







Sous ton regard vert

Ami chat je passe

Sous le charme je m'arrête

Moi je te caresse

Et toi tu me fais un câlin

Si en photo je te prends 

Toi conserves- tu  mon image

Au fin fond de ton oeil vert 

Mais ne me suis pas

Car je ne fais que passer

Suis -moi du regard

De ton regard vert.


MissY 

...............................................................................................................................................

lundi, novembre 29, 2021

Madeleine Dinès, en toute intimité


                                                                   Du 3 juillet au 5 décembre.

                                                             Madeleine Dinès en toute intimité .

   Retour en arrière avec ce souvenir du vernissage passé entre les gouttes : 
celles d'un orage une heure avant, et celles du  troisième confinement-autre orage- terminé  quelque temps auparavant.

 Accueil à l'extérieur par la nouvelle municipalité et en compagnie d'Elodie Bouygues.
 Tables encapuchonnées dressées  sur la terrasse pour le verre de l'amitié après la visite .


     Lien personnel ici 

 

                                                                 (photos d'Evelyne H. 
                                                                                    Merci )


   Trois visites privées ont eu lieu au cours de l'été, à destination des adhérents des amis des musées.




 
Si les maternités et les nus composés par l'artiste, fragiles et gauches,  créent une sensation de malaise, ses portraits donnent une impression de stabilité et de force, tel ce vigoureux portrait du comédien Alain Cuny.

 

     L'exposition se terminera par un "dimanche au musée" le 5 décembre ( 15h.) au cours duquel
 Janine Mesnildrey (Lire à Saint-Lô) et Jean-François Bouvier (comédien)
évoqueront le couple singulier formé par Madeleine Dinès et Jean Follain, à partir d'extraits de leur correspondance.
                                             Causerie, lectures et déambulation artistique .



René de Obaldia lisant 


(A suivre)

...............................................................................................................................

L’Asie
   

Par la fenêtre de l’école
on voyait la carte d’Asie
la Sibérie y était aussi chaude que l’Inde
les insectes y cheminaient
de l’Indus au fleuve Amour ;
au pied du mur
un homme mangeait sa soupe
que les fèves rendaient mauve
il était grave
et seul au monde.



Nature

Intact sur le tableau
dans la classe d’un bourg
un cercle restait tracé
et la chaire était désertée
et les élèves étaient partis
l’un d’eux naviguant sur le flot
un autre labourant seul
et la route allait serpentant
un oiseau y faisant tomber
les gouttes sombres de son sang.

dimanche, novembre 14, 2021

Notre-Dame de Hambye (3)

 

                                                                Le bâtiment des frères convers 

 Les frères convers ne   sont pas des moines, ils prononcent des voeux simples et s'emploient essentiellement aux travaux manuels et agricoles.

 Au rez-de -chaussée,  salles à usage domestique ou religieux. Espace dédié actuellement aux expositions temporaires .

                                                                     La cour des moines .

                                                      -Aile ouest: logis des convers et cuisine

                                                      -Aile est: réservée aux moines .

 Au rez-de -chaussée,  salles à usage domestique ou religieux; à l' étage , le dortoir des moines .



                                                                       La grue (the crane)        

                                                        Reconstitution réalisée par des artisans anglais .   

                                                             (Voir les panneaux illustratifs )

                                                         Type de grue dite "cage à écureuil )






mardi, novembre 09, 2021

Notre-Dame de Hambye (2)




La salle des moines

Salle du XII ème s.à deux nefs voûtées d'arêtes qui, à l'origine,  s'allongeait vers le sud avec une travée supplémentaire.

Elle servait de scriptorium , mais aussi de chauffoir pour les moines, l'hiver.






La salle capitulaire




C'est un chef-d'oeuvre de l'architecture gothique normande du XIII ème s. 

                                                                                Le parloir

                                                     (ou salle des morts pour les veillées funèbres)

                                   Traces du décor peint qui ornait autrefois chaque travée de la salle:

                Les murs et les voutes sont recouvertes d'un enduit peint d'un côté de fleurs de lys noires 

                                                                                 et de l'autre, 

                                    de fleurs brun-rouge à cinq pétales datées du XIII ème s.




Piéta du XV ème s. en bois polychrome  provenant de l'ancienne église médiévale de Gavray.



                                                                            Le cloître

                            Il a été démonté, ses colonnes dispersées dans les années 1830-1840 .

     En 1889, des fouilles archéologiques ont mis à jour des sépultures et des restes de l'ancien mur bahut sur lequel reposent aujourd'hui deux colonnes d'origine et quelques copies.


             Le jardin, créé en 2000, redessine l'emplacement des galeries et du jardin d'intérieur.



 

jeudi, octobre 28, 2021

Notre-Dame de Hambye (1)

     Fondée en 1145 par Guillaume Painel, seigneur du lieu, Notre-Dame de Hambye accueille des moines bénédictins venus de l'abbaye de Tiron  (Perche) dont la règle s'inspire de la rigueur cistercienne.

     Dès sa fondation, l'abbaye devient chef d'ordre. Cinq abbayes dépendent d'elles, (une près de Bayeux, Valmont près de Fécamp, une en Bretagne, deux en Angleterre.)

     Elle connaît son apogée au XIII ème siècle, puis décline peu à peu. Les derniers moines  quittent le monastère un peu avant la Révolution française.




     Devenue bien national,   elle est mise en vente. les bâtiments monastiques utilisés à des fins agricoles, l'église transformée en carrière de pierres, le cloître démantelé.

    


En 1956, le docteur Beck et son épouse achètent les bâtiments conventuels ( toujours propriété de la famille).


En 1964 le conseil départemental de la Manche acquiert les ruines de l'église, la porterie et la maison des frères convers. 

Plus de cinquante ans de travaux de restauration ont donné à l'abbaye majesté et beauté, dans un cadre protégé .


Source: guide du visiteur - patrimoine.manche.fr 




Noël à Montréal (2021-2022)

                                                       Meilleurs voeux à tous et à toutes:                                                  ...