Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, mars 12, 2006

L'oeillet du printemps des poètes


Oeillet : étymologie, diminutif de "oeil "

"Oeil attrayant, oeil arresté
De qui la céleste clarté
Peut les plus clairs yeux esblouir
Et les plus tristes esjouir:
Car quand de vous loing je me treuve
Bel oeil , il est force qu'il pleuve
Des miens une obscure nuée ,
Qui jamais n'est diminuée
Ny ne s'esclaircit ou découvre
Jusqu'à tant que je vous recouvre "

Mellin de Saint Gelais, Blason du corps féminin

Chez la libraire

Comme
l'écrit
Prévert
: "Il faut être
très poli
avec la terre,
le soleil,
la libraire,
la libraire,la mer, la lumière "

"Vaugelas bouquiniste

T
out acheteur
De 5 livres
Donnent Droit
A 1 livre gratuit " Raymond Queneau , courir les rues , NRF

Hôtel de ville (2)


Jean Tardieu, Max Jacob, Paul Eluard, Senghor ..........
"Ta lettre sur le drap, sous la lampe odorante
Bleue comme la chemise neuve que lisse le jeune homme
En chantonnant, comme le ciel et la mer et mon rêve
Ta lettre ."
(...)L S Senghor, lettres d'hivernage

Sur les marches de l'hôtel de ville


A
l'
h
o
n
n
e
u
r:
Apollinaire, Tardieu, François de Cornière, Baudelaire
Philippe Claudel, Paroles, in VU de la LUNE , nouvelles recueillies par Sylvie Loeillet chez Gallimard:
"Un poète, c'est quelqu'un qui donne la vraie réponse, même aux fausses questions "

Sur les marches de l'ancienne prison

Poèmes de René-Guy Cadou , de Robert Desnos et de Charles Vildrac (1882-1960) lus sur les marches de l'ancienne prison

"Si l'on gardait, depuis des temps, des temps,
Si l'on gardait , souples et odorants,
Tous les cheveux des femmes qui sont mortes
Tous les cheveux blonds, tous les cheveux blancs, Crinières de nuit, toison de safran
Et les cheveux couleur de feuilles mortes,
Si on les gardait depuis bien longtemps
Noués bout à bout pour tordre les cordes ,
Afin d'attacher
A de gros anneaux , tous les prisonniers / Et qu'on leur permît de se promener / Au bout de leur corde ,
les liens des cheveux seraient longs, si longs
Qu'en les déroulant au seuil des prisons ,
Tous les prisonniers, tous les prisonniers
Pourraient s'en aller
Jusqu'à leur maison ..." Charles Vildrac
(Il fut l'un des animateurs du groupe de L'Abbaye et le plus sincère des poètes unanimistes .L'échec de cette expérience ne le fit jamais douter de sa foi en l'homme et en l'amitié )

Kakemono

" Lorsque vous regardez une peinture
ou des fleurs
évitez de vous asseoir à moins d'un mètre "

B. Petit , Keiko Yokoyama, Poèmes du thé Ed. Alternatives

"Si vous souhaitez décorer le tokonoma
avec un pot à thé
vous devez placer cette décoration
au-dessus des fleurs "
(ibidem ) *petite alcove dans laquelle on place les objets de décoration : calligraphie ou arrangement floral

Printemps des poètes



Pour fêter le printemps des poètes

Parcourez la ville
par duos ou trios de lecteurs
vêtus d' un T. shirt
pardon d'un maillot de l'asso Lire à saint-Lô
avec dans la sacoche et la caboche
des poèmes
de Francis Ponge, Eluard et Prévert
Tardieu, Desnos, François de Cornière

Avec dans les bras des brassées de fleurs

Abordez badauds et belles passantes:
Pour ceux qui se méfient
qui se font du souci
pour les esprits moroses
"le bonheur passait , il a fui "
Hélas ! ils n'auront point de rose .

Mais pour ceux qui sourient,
Qui ouvrent leurs oreilles- " feuilles "en argot -
Ils se verront offrir
des vers
de René-Guy Cadou,Senghor, Apollinaire

et pour clore la fête
Un bel oeillet
du poète.