Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

vendredi, novembre 02, 2007

Rencontre avec Brigitte Giraud


L'association lire à Saint-lô et la médiathèque ont reçu Brigitte Giraud le 30 octobre 2007



Lauréate du prix Jean Follain 2007, Brigitte Giraud a rencontré ses lecteurs saint-lois à l'occasion de la publication de son ouvrage, la nuit se sauve par la fenêtre chez son éditeur, Pleine page, une maison d'édition "sympa" à qui elle a rendu hommage, ainsi qu'au festival Novart, qui avait permis la mise en voix d' un de ses recueils*.

Déjà venue à Saint-Lô pour la remise du prix, l'auteur avait été sensible à la lecture à voix haute de ses textes de prose poétique :"le souffle de la voix apporte une énergie au texte, la poésie doit être entendue, tout comme la musique"estime-t-elle. De nouveau, il lui a été donné entendre sa création prendre son autonomie dans la bouche de lecteurs qui se sont "approprié ses mots ".

Interrogée par Pascale Navet sur ce qui l'avait motivée dans ce concours d'écriture: Follain ou le thème: le temps à l'oeuvre ? Brigitte Giraud acquiesce aux deux suggestions mais insiste sur "l'espace donné au temps ", précisant qu'elle avait sur ce thème en 2005 un manuscrit" pas tout à fait achevé "qui deviendra "Des ortolans et puis rien"* et des notes prises au cours d'un séjour à l'hôpital ," long moment d'attente et de solitude où le temps se distend ..."Ce sont ces notes qu'elles a reprises et travaillées pour "La nuit se sauve par la fenêtre"

Interrogée par Sylvie Vauttier, présidente de l'association lire à Saint-lô, sur les auteurs qui l'ont marquée , Brigitte Giraud cite Albert Camus, qu'elle relit et Hubert Mingarelli .

Quant à ses projets littéraires, deux nouvelles devraient très prochainement voir le jour à l'intérieur d' un ouvrage collectif , aux éditions Delphine Montalent : Instituteur /trice , la seconde nouvelle faisant écho à la première


La deuxième partie de la soirée a été consacrée
au lancement du prix Follain 2008 : les modalités et le règlement ont été rappelés par Pascale Navet.
Pour finir, un diaporama concocté par Daniel Picot a fait la rétrospective du prix Jean Follain depuis sa création en 1989 : présentation des lauréats et des oeuvres primées , chacune d'elle étant illustrée par la lecture d'un extrait .






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire