Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, octobre 12, 2008

"J" comme "japon" à la médiathèque d'agneaux (3)


























Interrogée par Anne Leservoisier, Corinne Atlan parle de son travail de traductrice .
Après avoir lu, en japonais, l'incipit de "Kafka sur le rivage", de Haruki Murakami(10/18, Domaine étranger) , elle montre au public l'objet-livre- tome I - dans l'édition originale et analyse le style de l'auteur.
A la différence des autres écrivains japonais, ce dernier fait usage de formules d'introduction telles que "dit-il", courantes en français , mais absentes dans sa langue .
Les traduire toutes, quitte à employer des synonymes , revient à restituer non seulement le style, mais la musique du passage.

www.murakami.ch/main_7.html
www.evene.fr/livres/livre/haruki-murakami-kafka-sur-le-rivage-17614.php


*Dans le cadre de "Lire en fête" et pour célébrer 150 ans d'amitié franco- japonaise, la médiathèque d'Agneaux a reçu la
traductrice Corinne Atlan
le samedi 11 octobre 2008
Née en Algérie, après des études de japonais, corinne Atlan a vécu une quinzaine d'années au Japon et au Népal où elle a enseigné le Français.
Traductrice depuis 1989, elle est également éditrice et auteur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire