Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mercredi, décembre 17, 2008

Arbres en hiver


The Gloaming (le Crépuscule) est une petite pièce de théâtre rédigée à Ussy par Samuel Beckett en décembre 1956. Sur le manuscrit,l'un des personnages demande à l'autre:

"Comment vont les arbres?"
Réponse:
"Difficile à dire. on est en hiver, vous savez. Ils sont tout noirs et nus, y compris les persistants. Il faudrait les entailler avec un couteau.(...) Aller vérifier la sève."
le texte publié est devenu:

- "Que font les arbres ? - Difficile à dire. c'est l'hiver, vous savez."
(lu dans la biographie de Beckett, par James Knowlson, SOLIN, Actes Sud 1999)

8 commentaires:

  1. Les arbres en hiver s'endorment pour ne pas avoir froid puis qu'il n'ont plus de sève. Ils attendent le printemps pour reprendre vie et se réchauffer aux premiers rayons de soleil. La sève remonte dans leurs veines. Et si ils sont nus en hiver, il se rhabille de fleurs et de vert au printemps, pour le plus grand bonheur des oiseaux qui s'y cachent dans leur nid d'amour.

    RépondreSupprimer
  2. C'est joli et poétique, ce que tu écris, surtout sur le "nid d'amour"mais est-ce bien conforme à ce qui se passe dans la nature ? Comme je n'ai pas les connaissances de Buffon,, je me pose des questions, à présent !J'ai modifié mon poème /"Vol au-dessus d'un nid", à la suite d'une remarque de Cergie sur la fonction des nids ...Ecriture et Nature sont-ils inconciliables ?

    RépondreSupprimer
  3. Si j'ai bien compris contrairement à nous les arbres c'est l'hiver qu'ils se déshabillent ... mdr ...
    Bonne journée. ^_^
    Daniel

    RépondreSupprimer
  4. Sauf quand ils se déguisent avec des citrouilles...

    RépondreSupprimer
  5. Vont ils...?
    Font ils...?
    je viens de trouver un bau texte:

    « Comme un arbre nu
    un dessin dans le vent
    comme un arbre nu,
    moi, l’oiseau »

    (Paroles et Musique de Lluis Llach)

    A + ^_^

    RépondreSupprimer
  6. Dommage pour le texte. Ah si les arbres pouvaient parler... bon j'imagine qu'il y aurait cacophonie!

    RépondreSupprimer
  7. Merci, Daniel, ce texte est en effet superbe!

    RépondreSupprimer
  8. Je préfère le texte publié, plus incisif ; cela fait penser aux comments : il est difficile de faire in cisif, j'ai tendance à être troop bavarde

    RépondreSupprimer