Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, juillet 09, 2016

Frits Thaulow, paysagiste par nature (1)


Labellisée "Normandie impressionniste", la sublime exposition Frits Thaulow (Oslo, 1847-Volendam, 1906) est la première grande rétrospective consacrée à ce peintre "pleinairiste", rendue possible grâce aux prêts exceptionnels de la Galerie nationale d'Oslo.

"J'ai juré, il y a quelques années, qu'un paysagiste ne devait jamais posséder d'atelier, qu'il n'y pourrait produire que des mensonges, et que tout tableau qui n'était pas fait devant la nature n'existait pas".






Un peintre voyageur

Né dans la capitale norvégienne d'Oslo (appelée  à l'époque Christiana ), dans une famille bourgeoise aux idées libérales, l'artiste polyglotte voyage en Europe,  se rend deux fois aux Etats-Unis, observe, expérimente, tout en restant fidèle à l'enseignement réaliste qu'il a reçu.

De 1873 à 1875, il réside en Allemagne, découvre Paris en 1874, voyage de la capitale française à la norvégienne, traitant  avec réalisme  les vues urbaines.
Il séjourne également en Normandie, peint Le Havre et Honfleur.









A partir de 1880, face à la nature sauvage de Kragero et Moden, , il choisit de peindre toujours à l'extérieur, suivant l'orientation du courant impressionniste scandinave, le "pleinairisme"




C'est à cette époque qu'il s'installe durablement en France



Le peintre de l'eau 

Reconnu comme tel de son vivant, il représente aussi bien la mer houleuse, le sillage d'un paquebot que les cascades et les torrents impétueux, les rivières, les longs fleuves ou les canaux...


De 1894 à 1895, il s'installe à Dieppe, fasciné par les cours d'eau des environs tout comme  les vallées du pays de Caux.


Ses excursions à vélo lui font découvrir la vallée de la Scie jusqu'à Manéhouville,
 la Somme à Abbeville et Amiens, et brosser les paysages aquatiques urbains et industrialisés.




 Ses qualités de coloriste s'épanouissent  dans la lumière estivale ou automnale de ces vues de rivières.







...................................................................................................................................................................








Source: brochure de l'exposition
(A suivre )

18 commentaires:

  1. Belle découverte pour moi !!
    Bonne fin de semaine, Miss !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton passage me fait toujours plaisir, Fifi.
      Merci, à toi aussi!

      Supprimer
  2. Coucou Miss Yves.
    Une Pinacothèque chez toi ce jour !
    J'ai toujours été impressionné par la faculté qu'avaient les peintres de nous présenter des œuvres à l’apparence d'un instantané alors qu'ils ont passé des heures voir des jours pour les réaliser ?
    Très bon weekend, A + ☼ ☼ ☼

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Impressionné", c'est le cas de le dire!
      Merci, à toi aussi

      Supprimer
  3. le dernier me plait énormément!!! une très belle découverte

    RépondreSupprimer
  4. Le dernier est une reproduction en grand format sur un mur de l'espace ludique.

    RépondreSupprimer
  5. Formidable, ce reportage.
    Grand merci pour la piqûre de rappel.
    Avec ma mémoire aléatoire, j'avais déjà oublié !
    Cette fois c'est noté.
    Dès que mon chauffeur sera d'attaque (et qu'il ne fera pas trop chaud) hop ! direction la Normandie pour voir la dernière née de nos petites-filles (venue au monde fin juin) et la sublime expo de Frits Thaulow par la même occasion.

    RépondreSupprimer
  6. Félicitations!

    A propos de "piqûre de rappel " as tu une idée à propos de la question que je t'ai posée il y a quelque temps concernant J . Sargent en Norvège?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aucune idée.
      Rien trouvé sur la toile.
      Faudrait demander à Nathanaëlle, il se pourrait qu'elle possède un ouvrage sur ce peintre...

      Rectification : la petiote est née fin Mai

      Supprimer
    2. j'ai trouvé une référence mais tu connais sans doute :https://fr.pinterest.com/pin/24066179235977273/

      Supprimer
    3. Merci Marguerite-Marie, je n'avais pas cette référence-là qui confirme ce que je suppose, curieusement les biographies du peintre ne mentionnent pas ce voyage ( sa résidence) en Norvège

      Supprimer
    4. Merci Tilia, pourquoi pas, si tu penses que cela ne l'ennuiera pas.
      Voit plus haut ma réponse à Marguerite- marie, une biographie approfondie serait nécessaire

      Supprimer
    5. Précision: à Geiranger

      Supprimer
  7. Je rejoins complètement ce que dis Daniel.
    Je découvre aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  8. un peintre qui aurait été photographe à 1 siècle prèt

    RépondreSupprimer
  9. Quel oeil prècis, n'est -ce pas?

    RépondreSupprimer
  10. Un peintre pleinairiste que je découvre et que j'adopte définitivement. Merci pour cette rétrospective fort intéressante.

    RépondreSupprimer