Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

dimanche, juin 18, 2017

Du bois dont sont faites... (1)

...les maisons du vieux Blois.

Au N°3 place Saint-Louis, la maison des acrobates, est typique du Moyen-âge avec sa façade à colombages, ses deux étages en encorbellement et ses poteaux sculptés d'acrobates et de jongleurs.














                      Combien  pittoresque est cette maison à pans de bois, sorte de maison -passerelle  qui enjambe la ruelle pavée!

       Mais imaginons -nous descendre cet escalier abrupt, de nuit, à l'époque de sa construction:
un peu sinistre, voire coupe-gorge, n'est-ce pas?
















13 commentaires:

  1. De nuit avec une lanterne...brrrrrr je n'y passerais pas mais quel bel endroit pour un roman de cape et d'épée !

    RépondreSupprimer
  2. beau! ...et même pas peur!
    bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  3. Et puis si on a un verre dans le nez....boum dans les escaliers et on atterrit directement dans la rue. 😊 magnifique petite maison témoin d'un autre temps. Bises alpines et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  4. Magnifiques constructions! Une technique qui a fait ses preuves dans bien des régions... J'aime!

    RépondreSupprimer
  5. Les sculptures de cette vénérable façade sont vraiment admirables. Tu as sans doute passé du temps à les admirer en détail. Merci pour le partage de tes photos.

    Le passage sous la maison peut effectivement cacher un éventuel agresseur. Mais pour moi ce genre d'escalier abrupt représente un danger plus important, car présent en permanence.
    C'est le même genre d'escalier que je dois emprunter chaque fois que je rentre par le bus. Pour quitter l'arrêt (malencontreusement situé entre deux voies de circulation) et pouvoir rentrer chez moi, je n'ai pas d'autre issue que d'emprunter l'escalier menant au passage souterrain.
    Or (à moins de chausser du 37) ses marches sont trop étroites pour y poser le pied en entier. Il me faut donc le positionner précautionneusement de biais et descendre "en crabe" pour ne pas risquer la chute mortelle !

    RépondreSupprimer
  6. Oh la la!
    Après la chute qui t'a blessé le poignet , il ne manquerait plus qu 'une telle catastrophe!
    Vas-tu mieux, au fait ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Miss Yves, c'est sympa de demander des nouvelles de ma Pénélope ;-)
      Mon poignet n'est plus douloureux c'est déjà ça, mais ma main ne va pas vraiment mieux. Les doigts qui ont été cassés (annulaire et auriculaire) ne plient toujours pas complétement et souvent, selon comme je les attrape, les objets à manche peu épais (tels la brosse à dent ou le peigne à queue, par exemple) m'échappent des mains.

      Supprimer
  7. J'adore ce genre de vieilles maisons. De beaux colombages en croisillons !
    J'aime beaucoup la partie avec l'escalier.
    Belle journée !
    Ici fait super chaud.

    RépondreSupprimer
  8. Comme j'aime ces maisons à pans de bois, je les aies encore admirées l'autre jour à Bayeux. Malheureusement pas le temps de faire signe, je me suis consacrée cette fois-ci à ma moitié qui voulait tout savoir sur les plages du débarquement et les musées de Bayeux. Il a été servi et a même déclaré forfait pour la visite d'un dernier cimetière...

    RépondreSupprimer
  9. J'y vais samedi prochain...pour le prix (première réunion)
    Je suppose que tu es repartie???

    RépondreSupprimer