samedi, mai 23, 2020

Petit musée, grand musée

Possible réouverture en juin du musée Quesnel-Morinière, créé en 1877.

Son ouverture officielle avait eu lieu le 1er juillet,  à l'initiative de Basile Quesnel, professeur à l'école de dessin de Coutances.


Cette réouverture dépend d'une décision nationale et municipale car le musée ne fait pas partie des "petits musées",  précise l'adjointe à la culture, Madame Josette Leduc (Ouest-France, mardi 19 mai 2020) .
Lien ici
(Après recherches, écoutes d'émissions et consultation de sites culturels, ce n'est pas a taille ou la capacité du musée qui importe, mais son rayonnement au-delà de sa région )


Plus de 8000 visiteurs fréquentent ce musée, attirés aussi bien par les collections permanentes que les expositions temporaires.

L'une d'elles, en 2008, sur le thème des vaches avait connu un grand succès (8000 personnes ) .
Oeuvres classiques et contemporaines, dont celles de VanLuc y étaient réunies.


La prochaine expo consacrée aux oeuvres de Jan Voos, irait du 5 juin jusqu'à la mi-août.


La réflexion sur les gestes barrière, la protection des agents et du public est en cours.

Un vernissage "classique" semble exclu au profit d'un "parcours dans le musée, suivi d'un pot dans le jardin". 

Quoi de plus plaisant ?


     Marie Hugo, l'arrière-arrière petite- fille du grand écrivain,  prendrait le relais jusqu'en novembre, en partenariat avec les jardins de Vauville: un programme alléchant!

   De plus, en lien avec le cinéma Le Long-Court, la petite salle du haut proposera "couleurs méditerranéennes".

7 commentaires:

  1. Coucou Miss Yves.
    Après monsieur pot, nous apercevons monsieur buche qui trébuche...
    Passe un très bon weekend, A +

    RépondreSupprimer
  2. Merci, à toi aussi.
    "monsieur buche qui trébuche..."Excellent !

    RépondreSupprimer
  3. Qu'il soit petite ou grand, un musée ne peut rester fermé longtemps pour les amateurs, comme toi. Il ne faudrait pas que cet épisode désastreux du virus fasse que certains restent fermés à tout jamais.
    Cela me fait penser à la Maison de Marcel Proust à Illiers Combray.
    Bon Dimanche Miss Yves !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La culture risque fort d'être gravement atteinte.
      Merci, à toi aussi .

      Supprimer
  4. Coucou. Les vaches de VanLuc sont très sympathiques. :-)

    Quant aux musées, il faut être patient et espérer. J'avoue que j'ai pris un immense plaisir hier à retourner à la fondation Gianadda à Martigny. On a besoin de belles choses pour se faire du bien à l'esprit et au coeur. Attention toutefois à ne pas trébucher lors du pot dans le jardin. Bises alpines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fondation est un endroit merveilleux- hors d'atteinte pour moi , en ce moment - et un merveilleux souvenir .

      Supprimer
  5. Les vaches sont un inépuisable sujet d'inspiration peut-être moins que les chevaux cependant
    Un pot de vernissage dans le jardin promet d'être fort agréable

    RépondreSupprimer

Les rives de la Vire

      Promenades à pied, à vélo,en canoë, pêche, pique-nique, les distractions ne manquent pas sur les rives de la Vire .   Photo...