Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

vendredi, juin 27, 2008

La voyelle du peintre- Janladrou-Expositionau musée des Beaux-Arts de Saint-lô du 27 juin au 31 août 2008


La couleur est "La voyelle du peintre, son timbre"
Jean-François Lyotard

Pour Janladrou ,comme pour Van Gogh, l'unique couleur , c'est " la haute note jaune" ,
couleur des champs de blé,
de la lumière,
de l'or alchimique,
couleur euphorique, mais aussi aveuglante,
couleur de l'illumination mystique et de l'aridité du désert...

Voyelle A: retour à l'initiale,
à l'origine
c'est l'alpha des grecs,
voyelle qui s'articule la bouche en rond, en formant un petit coeur,


voyelle du rire et de l'étonnement ..


Ancien instituteur, Janladrou vit et respire par l'écriture, les écritures ,
l'Alphabet:
correspondances, fragments, reproductions , citations , collages , découpages, duplications, multiplications au pochoir et à l'infini, éternels recommencements jusqu'aux transferts numériques,
tout nourrit le A,

jusqu'à l'incandescence, l'aveuglement,
nous fixe le jaune



3 commentaires:

  1. Le jaune est surtout une couleur lumineuse. Et chaude.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Miss Yves !

    En préambule : mon petit papa, dont j'étais la seule fille, m'appelait parfois "mon loup" < Lucie > P'tit Loup, l'un de mes alias.
    L'amour d'un père pour sa fille est qch d'unique.

    Le jaune, c'est drôle, est aussi absence de lumière : lorsque je dessimais des plans sur calque, et que j'ombrais en jaune, il sortait NOIR au tirage !

    Le jeu sur le "A" : les arabes peuvent faire de vrais tableaux en jouant sur leur écriture si sinueuse, l'un de mes amis décorait des pochettes de cassettes audio ainsi.

    Et en typographie, tant de façons de le dessiner... J'aime bien "Comic Sans MS" lorsque j'écris des courriels

    [Il y a du Vassarely dans les tableaux de ce peintre]

    RépondreSupprimer
  3. Et lorsqu'on fixe trop le soleil on voit de petits cercles noirs ...
    Il y a un très beau poème de Nerval qui commence ainsi...
    miss Yves

    RépondreSupprimer