Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

mercredi, décembre 31, 2008

mardi, décembre 30, 2008

"X" is for "Xylophone", X shapes

A Xmas postcard .

X :
1-24 ème lettre, 19 ème consonne de l'alphabet, servant à noter les groupes de consonnes (KS) (Extrême) ou GZ (exemple) ou les consonnes Z (deuxième), ou S (soixante)









2-Forme de cette lettre ; Tréteaux en X
Examinons la photo: ne peut-on , sans exagérer, distinguer, dans les pieds du bac à fleurs une sorte de X ?
Et par association d'idées , au vu des exactions de cachou, un instrument de
torture , à la manière de la croix de
Saint-André ?


Xylo: élément savant,extrait du grec signifiant "bois", d'où Xylophone: instrument de musique à percussions formé de lames de bois
ou de métal de longueur inégale, sur
lesquelles on frappe avec deux petits maillets.

ParadoXe: non conforme à l'étymologie, le Xylophone de Guillaume est en..plastique .

En revanche, ces croisillons de bois forment bien une série de X .

Mrs Nesbitts is our hostess, please visit her

site:
mrsnesbittsplace.blogspot.com/
and for more" X"posts:
wednesdayabc.blogspot.com/
and
abcwednesdayround3.blogspot.com/

dimanche, décembre 28, 2008

Voyage (2)

A pied, à cheval, en voiture...
Ce n'est ni un voyage exotique, ni un voyage en renne sur les traces du père Noël, pas de neige, soleil clair, temps froid.
L'ancien et le nouveau s'y rencontrent au gré du trajet.

Prenons un bon départ , Rond-Point des Saules, au gymnase des Droits de l'Homme, à Saint- Quentin en Yvelines.

Admirons cette belle vue sur le pont de Brionne, A 28.


Un Crève -coeur de passer devant ce beau château, sans faire une halte pour le visiter!

www.chateau-de-crevecoeur.com/
195.7.104.1/normandy-tourism/w/monuments/detail_monument.awww.chateau-de-crevecoeur.com/

Du côté de Lisieux , une chapelle entr'aperçue par la vitre arrière .


En arrivant vers Moult, mon rond-point favori, celui qui présente un vol d'oiseaux à la manière du graveur Escher.

www.mcescher.com/


Plus loin , une roulotte qui nous fait voyager dans un autre monde .

Voyage (1)


Un cheval... des cheveux ?
Un cheveu... des chevaux?

mardi, décembre 23, 2008

"W"is for""Wall"

1945-Afin d'être rapatrié en France et de pouvoir récupérer son logement parisien, rue des Favorites, Beckett propose sa candidature au poste d'"économe interprète"dans l'hôpital de campagne qui va être monté par la Croix-Rouge Irlandaise, à Saint-Lô, durement touchée par la dernière offensive des Alliés.
Il prit ses fonctions le 7 août 1945 et les quitta, au terme de son contrat, en décembre 1945.
Très apprécié et respecté du personnel médical, "le grand Sam"a laissé de lui le souvenir d'un joyeux compagnon excellent pianiste dans les soirées saint-loises bien arrosées-ses qualités de chauffeur , en revanche, ont été beaucoup moins goûtées!
Beckett a évoqué Saint-Lô, "the Capital of Ruins "dans une émission diffusée sur Radio Eireann, en juin 1946; texte retranscrit dans Eoin O'Brien, The Beckett Country
Le mur du musée des Beaux-Arts de Saint-Lô porte une trace de son passage.(Cliquez pour agrandir et lire cette citation extraite du poème "Saint-Lô)

Samuel Beckett a écrit (wrote) plusieurs ouvrages commençant par la lettre W:
Whoroscope (1930) Ce poème de 98 vers sur le thème du temps, clin d'oeil au système philosophique de Descartes et à l'obscurité universitaire,fut écrit en quelques heures pour le concours de la maison de poésie The Hours Press ,et fut primé.
Waiting for Godot (théâtre)
Watt ( 1953, en Anglais-1969 en Français) roman qui contient de nombreux éléments autobiographiques
Worstward Ho (Cap au pire) texte en anglais , création sur le langage publiée en 1983.

The wall of the Museum wears some words written by Samuel Beckett. As a member of the staff of the Irish Red Cross Society, he worked several months at the Irish Hospital offered to the French Red Cross at Saint-Lô
www.irishtimes.com/focus/beckett/p6bott.htm

Mrs Nesbitts is our hostess, please visit her site:
mrsnesbittsplace.blogspot.com/
and for more" W"posts:
wednesdayabc.blogspot.com/
and
abcwednesdayround3.blogspot.com/

vendredi, décembre 19, 2008

les lumières de ...


Marigny, village d'environ 1500 ha (14 Km à l'ouest de Saint-Lô)
Serait-ce là la base secrète du Père Noël ?

mercredi, décembre 17, 2008

Arbres en hiver


The Gloaming (le Crépuscule) est une petite pièce de théâtre rédigée à Ussy par Samuel Beckett en décembre 1956. Sur le manuscrit,l'un des personnages demande à l'autre:

"Comment vont les arbres?"
Réponse:
"Difficile à dire. on est en hiver, vous savez. Ils sont tout noirs et nus, y compris les persistants. Il faudrait les entailler avec un couteau.(...) Aller vérifier la sève."
le texte publié est devenu:

- "Que font les arbres ? - Difficile à dire. c'est l'hiver, vous savez."
(lu dans la biographie de Beckett, par James Knowlson, SOLIN, Actes Sud 1999)

mardi, décembre 16, 2008

"V" comme" viking"

Les Normands n'oublient pas qu'ils sont des "hommes du Nord"!
Le chantier naval de Cherbourg a abrité le Dreknor,(drek=dragon) inspiré du Gaïa, réplique du Gokstad construite en 1991 a proximité de Bergen

In the harbour of Cherbourg, here is the Dreknor , a copy of Gaïa, herself a copy of the"Gokstad" a ship built near Bergen in 1991

normandie.cultureforum.net/visitetourisme-en-normandie-f31/le-chantier-du-drakkar-est-ouvert-au-publiccherbourg-t426.htm"Les Drakkars", tel est le nom des actuels cinémas à saint-Lô . Le nouveau complexe cinématographique s'appellera "Cinémoviking "!
www.dreknor.fr/article.php3?id_article=91
L'apport scandinave -et anglo-saxon- s'est fait sentir dans les toponymes normands aux IX ème et Xème siècles :quelques exemples, tirés du dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, de René Lepelley , Charles Corlet Editions

-Le mot "Hague" vient sans doute du scandinave Haka," menton", d'où" partie qui avance", d'où "promontoire"
Le mot "houlme"est issu du scandinave Holmr, dont le sens premier était celui d"'île", d'où l'idée d'un terrain isolé par les rivières qui le traversent

Le scandinave Bekkr, "cours d'eau" se trouve dans "le Bec Hellouin"ou Le Bec-Thomas, communes de l'Eure.
Des suffixes comme "boeuf" ou "dalle", très courants,(Elboeuf, Croixdalle) n'ont une origine ni animale ni minérale:l'un vient du scandinave "Buth",maison; l'autre du scandinave "dalr", vallée.
Barfleur, Harfleur, Honfleur n'ont rien à voir avec la flore, mais viennent de deux mots scandinaves: floth, rivière et floi, cours d'eau se jetant dans la mer .


MRS NESBITT is our hostess,please, visit her site:

mrsnesbittsplace.blogspot.com/
and for more" V"posts:
wednesdayabc.blogspot.com/

samedi, décembre 13, 2008

Barbey aux Archives :le Marchand de Masques (4)


Bronze de Zacharie Astruc, réduction de l'oeuvre qui orne le jardin du Luxembourg.
Au pied de ce marchand de masques figurent ceux de Victor Hugo, Gambetta, Dumas, Delacroix, Carpeaux, Corot, Berlioz, Faure, Balzac et Barbey d'Aurevilly.
(Voir liens ci-dessous)




www.latribunedelart.com/Expositions/Expositions_2008/Astruc_Marchand.htm
lagaleriephoto.eu/index.php?showimage=296
paris1900.lartnouveau.com/paris06/le_jardin_du_luxemboug_actuel.htm

Barbey aux Archives (3) Dandysme

"Pour des Gens comme nous, la forme n'est jamais une chose futile, et le souci du costume est le souci d'une phrase bien faite et même mieux."
Lettre du 5 décembre 1857 à Trébutien .

Photo 1: Veste d'intérieur, appelée "Dalmatique" ou "Tabart" par son propriétaire, surmontée de son capulet
Photo 4, à l'arrière_plan: reproduction du célèbre portrait de Barbey- arborant sa limousine- par Mélandri, vers 1878 .

"L'hiver, il se drape d'un manteau fait d'une capote de charretier rayée, sur fond blanc, de bleu, de noir, de chocolat, et doublée de velours noir; s'il la met à rebours, c'est Edgar, l'amant de Lucile de Lammermoor; s'il la met à l'endroit, c'est un roulier gentilhomme, un homme impossible..."
Théophile Silvestre, Le Figaro, article du 25 juillet 1861

"...Tout le monde le remarque; il ne remarque personne; mais de temps à autre , il examine le visage des femmes* ou leurs bottines . Enserré dans sa redingote -tunique, d'un goût qui n'est qu'à lui seul; crocheté, sanglé, coupé en deux à la taille comme un officier belge; la poitrine enflée, boutonnée, plastronnée; les bras forcés dans des manches étroites, ouvertes sur le côté à la hussarde, moins les galons: on ne devinerait jamais qui il est, qui il pourrait être"
Ibidem

"Il porte des gants* blancs, couturés en noir, couleur aurore ou mi-partie..."

"Il est de ceux-là qui usent plus de bottes que de souliers; il coucherait avec ses bottes sur une planche, ainsi que Charles XII. mais il les ôterait bien pour mademoiselle de Koenigsmarck"
Ibidem

Source des citations: Michel Pinel, Barbey d'Aurevilly le scandaleux, Editions Eurocibles 2008


*"Contre les femmes, tout contre"
*"J'ai traversé de bien mauvais jours, mon cher

Coppée, mais j'ai toujours gardé mon gant blanc."

CF.Thèse de M Champeaux -Rousselot



Barbey aux archives (1):Moi,Jules Barbey d'Aurevilly!

Présentation de l'exposition par le Conservateur des Archives Départementales de la Manche, M. Gilles Désiré Dit Gosset
Oeuvre du sculpteur Zacharie Astruc (1835-1907) qui avait demandé à Barbey de poser pour lui.
Cette sculpture inspira une oeuvre lyrique à Léon Bloy, La Méduse Astruc,(1875) dans laquelle l'écrivain espérait la pétrification définitive du bourgeois.
Léon Bloy, romancier et pamphlétaire y rend hommage à Barbey auprès de qui il joua le rôle de secrétaire bénévole . Ce dernier, rencontré en 1867 l'avait encouragé dans ses premiers essais littéraires.

Masque de Barbey par Zacharie Astruc

Figures féminines... autour de Barbey d'Aurevilly


Naissance en 1808 de Jules -Amédée Barbey d'Aurevilly à Saint-Sauveur-Le -Vicomte au domicile de son grand-oncle, le chevalier de Montressel.
1,2,3
Portrait de la mère de l'écrivain -née Ernestine Ango-miniature sur velin, par Sabatier (1830)
"J'ai bien des choses tristes, douloureuses, à dire de ma mère et de ses rapprorts avec moi,mais elle a le titre et le nom sacré: elle est ma mère"

3,4,
Photographie du buste jaune-
C'est celui de Madame de Chavaincourt, tante de sa mère, morte à la trentaine, qui troubla son coeur d'adolescent.
"Car ce buste, ce fut ...Oui!Mon premier amour,/
le premier amour fou de mon coeur solitaire.
"
5
Photographie de Louise Read ,
chez elle avec
ses chats
(Photo Harlingue)
Rencontrée chez François Coppée en 1879, Louise Read , âgée de trente-quatre ans apportera à l'écrivain vieillissant(âgé alors de soixante-et onze ans ) un dévouement qui le libèrera des soucis quotidiens.
Elle l'engage à
rassembler, pour publication dans la série Les Hommes et les oeuvres ,ses travaux épars de critique.

Barbey la surnommait "Mademoiselle Ma Gloire"et "Mademoiselle ma chargée d'affaires"

"Lettres à une amie" 26 novembre 1884

Je n'ai rien reçu que vos éternelles
idolâtries sur Démonette, qui me paraissent un peu bébêtes et indignes d'un cerveau comme le vôtre . On dirait que le premier intérêt de votre vie est de me donner des nouvelles du chat!"

Lettre de Normandie , le 8 novembre 1887
"Caressez pour moimes deux chats (Démonette et Kroumir) Cela vous fera autant de plaisir qu"à moi. J'ai envie de voir leurs figures quand je reviendrai, mais je ne crois pas beaucoup à l'âme de Démonette. C'est la vôtre que vous lui mettrez dans le corps, quand vous imaginez qu'elle pense à moi ."


Copie du testament en faveur de Louise Read, établi en 1888
Barbey la désigna comme sa légataire universelle le 1er février 1887.

Après la mort de l'écrivain, elle se consacra au classement des oeuvres et des éditions de celui-ci et ,et contribua à entretenir son souvenir, en particulier dans le Cotentin .

Exposition :Moi, Jules Barbey d'Aurevilly, Archives départementales de la Manche

Vol au-dessus d'un nid



















Des boules de gui
Dans les arbres dénudés,
Ou nids délaissés?

A la suite d'une remarque naturaliste de Cergie, je modifie le vers 3

Des boules de gui
Dans les arbres dénudés
Ou nids esseulés





vendredi, décembre 12, 2008

mardi, décembre 09, 2008

"U" comme "Ukulélé"


Mrs Nesbitt's is our hostess: please , visit her site:mrsnesbittsplace.blogspot.com/
or The ABC Anthology:
wednesdayabc.blogspot.com/
Unique,
la contribution suivante a été envoyée par François Lemarchand, spécialiste de ce petit instrument de musique, immortalisé par le célèbre film de Billy Wilder:"Some like it Hot!"
"Certains l'aiment chaud"et grâce à la délicieuse Marlyn Monroe dans le rôle de Sugar!!!!!!(photo extraite de la brochure/lycéens au cinéma)
"Voici une photo d'un de mes ukuleles, un Kelii fabriqué à Hawaii.
Il est fabriqué en acacia, dit "koa", une espèce endémique sur ces îles. Il s'agit d'un ukulele soprano, la taille traditionnelle. Les ukuleles de Tahiti sont d'une construction complétement différente. Les Tahitiens appellent les ukuleles d'Hawaii les "kamaka" du nom d'un fabricant très connu de ukuleles. Et un peu de son pour accompagner l'image : Mon interprétation de la valse Hawaienne "Hene", composée par Henry Kailimai dans les années 50. Ah oui, la bonne prononciation est ou-kou-le-le et non le vocable you-kou-le-le qu'on entend par chez nous souvent
Je joins la partition pour les musiciens..."

François Lemarchand
Un grand merci !!!!!!
(Un extrait musical sur la vidéo)

And for more "u"posts:
abcwednesdayround3.bl

blogspot.com/

Unique ? Chaire extérieure de -Notre-Dame de Saint -lô

'(Dernier volet d'une petite série sur
la collégiale Notre-Dame)


Dans une lettre à son épouse Adèle Foucher,Victor Hugo, en voyage, a dessiné et décrit cette chaire extérieure de l'église Notre-Dame qu'il qualifie d'"unique"
Or, cette particularité architecturale caractérise également quelques églises bretonnes, construites elles aussi entre le XVème et le XVIème siècle: le Guerno, Runan, consacrées à Notre-Dame; Guérande , la cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Nantes .
N'en voulons pas trop à Victor Hugo, grand voyageur, mais point antiquaire", comme on disait à l'époque, autrement dit archéologue .

photograff.blogspot.com/2008/12/les-lumires-de-la-ville-2.html

photograff.blogspot.com/2008/12/ciel-toil_04.html
Cette chaire a servi à la prédication en plein air de Saint-jean Eudes, de 1642 à 1663 et de 1675 à 1676
de même qu'à la publication orale des actes de la juridiction civile de l'évêque de Coutances, baron de saint-lô
www.saint-lo.fr/specific/formats



U comme "Unique", hors série avant la publication d'ABC wednesday
U is for...
www.saint-lo.fr/specific/formats/format_decouvrir.jsp?id=14&url=Lieux+de+culte