Propriété intelectuelle

Licence Creative Commons
Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la Creative Commons Licence 3.0 France - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les mêmes Conditions.

samedi, mars 28, 2009

L'ancien et le nouveau-1


"Dernier voyage à bord du Drakkar".


Ce cinéma, fondé par Daniel Rouland avait été inauguré le 20 mars 1959 avec le film "les Grandes familles" de Denys de la Patellière.

Daniel Rouland, ardent cinéphile, a tout fait, entre 1960 et 1970 pour présenter aux saint-lois les tout nouveaux films en avant-première, voire en exclusivité. De plus, réalisateurs et comédiens étaient souvent invités à présenter leurs films en avant-première, ce fut le cas pour la Folie des Grandeurs, en 1972 , réunissant Gérard Oury, Yves Montand, Louis de Funès, pour Les Feux de la Chandeleur, en 1972, avec la présence d'Annie Girardot, Jean Rochefort, Bernard le Coq .
Autres invités prestigieux : Bourvil, Michel Simon, Fernandel, Jean Marais, Pierre Richard Samuel Fuller, les Charlots .
Devenu exploitant de 12 salles de cinéma dans la région, Daniel Rouland passa le flambeau à ses deux filles, Véronique et Karol, après avoir subi une agression à main armée à Coutances en 1979. C'est sous leur houlette que Jean Reno,Marie Dubois, Anémone ont fêté les 30 ans du cinéma en 89. Ces dernières années, deux rencontres-débats, l'une avec J.P.Mocky , l'autre avec Patrice Lecomte ont marqué les esprits . Puis Daniel Rouland s'est éteint en 2005 à l'âge de 77 ans et , en 2007, le cinéma est passé en d'autres mains.
L'ancien bâtiment est à vendre, tandis que le nouveau, Cinémoviking ,un multiplexe géant s'est édifié, de l'autre côté de la Vire: l'inauguration est programmée le 1er avril.
En l'honneur de cette clôture ,et pour préparer un nouveau voyage, l'association l'écume des films, tournée vers "l'Art et Essai"avait organisé un mini festival ce week-end.
(Infos puisées dans le journal Ouest France du 28 /03/09)


photograff.blogspot.com/2008/12/v-comme-viking.html

2 commentaires:

  1. "L'honneur de la cloture": la réalité est parfois un peu dure... Pourtant il y a tant de films, passés et présents, ignorés des grandes salles, qui méritent notre attention.
    Très belles photos et commentaire touchant.

    RépondreSupprimer
  2. Ici aussi à Evreux il y avait un vieux cinéma remplacé par un complexe où sont invités beaucoup d'artistes,mais je viens d'apprendre que c'était Gaumont qui avait racheté après le départ à la retraite de son propriétaire, j'espère que ça sera toujours aussi "familial " qu'avant.

    RépondreSupprimer