mardi, août 09, 2022

Ce n'est pas au diable VAUvert (2)

Mais au jardin de Vauville.
    
 Entrez dans le théâtre de bambous, découvrez la sphère armillaire, conçue par Guillaune Pellerin posée au sommet d 'une pyramide de shiste bleu.



Au sol, sont représentés les points cardinaux .
 Symbolisant la terre, les hémisphères, les points cardinaux,les forces du système solaire  la sphère a vise à faire entrer le promeneur en contact avec les éléments 




            Voici le point haut du jardin ; la palmeraie haute (1994), bien protégée des vents d'ouest.

Les palmiers "poilus" (trachycarpus pandanufolium) sont issus de graines récoltées sur les pieds -mères plantés dès les années 50.


                              Suivre le parcours fléché ou se perdre, revenir sur ses pas, 
                                      marcher au gré des allées sinueuses, 
 


                                                           bordées de fougères 


  
                                                              ou de plantes exotiques, 
                                         (Amaryllis, hémérocalles, callistemons, aloès ,Yuccas) 

                                                           
                                                      ou déambuler sous la voûte bleue

 
                                                                        rêver , 
                                                         de point d'eau 
                           en point d'eau ?


    Le bain d'oiseau, l'abreuvoir, le jardin d'eau, le bassin des gunnéras,


    Le bain d'oiseau, l'abreuvoir, le jardin d'eau, le bassin des gunnéras, autant d'étapes dont la fraîcheur contraste avec l'aridité de la lande.


(2002) Le bassin des gunnéras, long de 60 m est encadré de gunnéras manicata du Chili aux feuilles démesurées.



         A l'opposé du parterre d'agapanthes  bleues se trouve  une  sculpture  pesant 1,5 tonnes : une tête de lion réalisée d'après un dessin de Guillaume Pellerin.



Dans le grand espace battu par le  vent du sud-ouest, (Création de 1972) le talus d'hémérocalles orangées laisse  apparaître les lignes  de la palmeraie basse.


www.jardin-vauville.fr

5 commentaires:

  1. Coucou Miss Yves.
    Un peu d’humour fait du bien!
    Bon, voici un petit coin ou il doit faire bon faire une balade decouverte...
    Passe une très bonne semaine, A +

    RépondreSupprimer
  2. Quelle magnifique promenade dans ce jardin !
    j'aime beaucoup la sphère armillaire heureusement que tu attires l'attention sur la tête de lion.
    bonne journée Miss_yves

    RépondreSupprimer
  3. Muy interesante esa pirámide. Está enclavada en un bello jardín.
    Bonita tarde.

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme9:37 AM

    Sympathique ce jardin ! J'aime bien les agapanthes bleues et les fougères arborescentes. Tu parais toute petite devant les troncs des palmiers. J'ai bien aimé aussi le bel hortensia bleu. J'aime bien le côté exotique de ce jardin.
    Belle journée !

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour cette agréable promenade dans un jardin en tous points remarquable et (girouette sur le clocher ;-)) gentiment battu par le vent du sud-ouest

    RépondreSupprimer

Théodule Ribot , "une délicieuse obscurité"

                         Autour  du thème de la cuisine largement traité par Théodule Ribot, l'accrochage  des tableaux de Joseph Bail a...