vendredi, mai 15, 2020

Pré-rentrée

       Lundi 11 mai,  premier jour du dé-confinement, veille de la reprise des écoliers, selon leur zone, leur classe, leur âge, les possibilités sanitaires et éducatives de l'établissement, selon leur situation familiale, la situation professionnelle de leurs parents, etc.

Mais ...Oh !surprise! 
Que font, sur la pelouse en  pente qui relie les deux parkings du lycée Le Verrier, ces lycéens d'un nouveau genre ?

Leur  pré-rentrée !









9 commentaires:

  1. Coucou ma belle. Je crois qu'il y a une petite erreur qui s'est glissée dans ton texte. Il s'agit plutôt du 11 mai et non du 11 janvier, non? :-) Je pense que le confinement nous a un peu perturbés dans notre espace-temps. Quant aux nouveaux écoliers, ils sont bien mignons.
    Sur mon campus d'étudiante à l'époque, il y avait des moutons qui avaient la délicate mission de tondre les pelouses pendant qu'on étudiait. C'était une touche bucolique bien sympathique. Bon déconfinement en faisant toujours attention! Bises alpines et bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ciel !
      Le 12 mai, je suis retournée pour la première fois dans une librairie depuis le mois de janvier (celle de ST-Lô ayant fermé, rachetée par la FNAC, travaux depuis cette date) d'où ma confusion !
      Merci, à toi aussi.
      Bises normandes frigorifiées depuis le 11 alors que le temps était magnifique pendant le conf. C'est Pô juste , comme dirait Titeuf !

      Supprimer
  2. Tondeuses à herbe écolos !
    T'as mis le 11 janvier, c'est normal ? Ou c'est moi qui capte mal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normal, non, explicable, oui .
      Explication plus haut!

      Supprimer
  3. Coucou Miss Yves.
    Bééé! Béééé...
    Ils bien droit à un peu d'instruction eux aussi!
    Tous ne sont peut êtres pas comme ceux de "Panurge" ?
    Passe un bon weekend, A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça m'a fait penser aux contes du chat perché de Marcel Aymé .
      Merci, à toi aussi.

      Supprimer
  4. MAIS ce sont des darous (pour mémoire voir ICI) ! C'est la grande mode dans notre agglomération, la transhumance depuis la ferme pédagogique d’Écancourt. Elle ne s'est pas pratiquée cette année sauf sur l'emprise réservée à l'extension du RER à Coudimanche qui est dans un rayon d'1 kms / notre maison.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop drôle , cette transplantation !
      Je relève ce paragraphe , dont l'application pourrait servir aux futurs élèves (mais les lycéens sont un peu trop âgés )

      "Dans les Pyrénées, dans les Alpes, au Pays-d'Enhaut ou encore dans les montagnes vosgiennes et jurassiennes, la chasse au Dahu est devenue un jeu destiné aux groupes d'enfants (classes vertes, colonies de vacances...). Proche du jeu de piste, la traque de cet animal est l'occasion de s'aventurer en forêt pour y observer les traces de la faune.

      Les jeunes chasseurs ont souvent besoin de plus grands pour les aider à confectionner des échasses, parfois des sabots, afin qu'ils puissent les apprivoiser comme animal de compagnie."

      Supprimer
  5. Tout est dans le ETC pour la rentrée des écoliers, 2 jours par semaine pour nos petites filles dans leur petite école, la grande en CM2 ils sont 4. La plus petite en CP ils sont 7 au lieu de 14 car des parents n'ont pas voulu mettre leurs enfants + des enfants de soignants ou en difficulté
    Et toi, dans quelle catégorie est tu classée ?

    RépondreSupprimer

L'esprit de Will Eisner (2)

"Figure de proue du roman graphique, Will Eisner est un auteur très influent aux États-Unis. Son parcours est retracé grâce à la valori...